AAP.jpg

DES INFOS ET RESSOURCES POUR FINANCER VOS PROJETS

Vous êtes porteurs de projets de CSTI et recherchez des financements pour les mettre en œuvre ? Voici une petite sélection d’appels à projets pour vous aiguiller dans vos recherches :

Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France : Applications et Dispositifs Numériques Innovants (ADNI) 2020

  • Objet :
    Démultiplier grâce au numérique l’accès au Patrimoine et à la Culture en Hauts de France, dans une dynamique de démocratisation culturelle et de transmission des savoirs pour des usages variés afin de :
    -Faciliter l’expérimentation de nouveaux usages numériques culturels innovants dans les institutions culturelles et/ou sur internet
    -Promouvoir de nouvelles approches de consultation et de navigation
    -Stimuler la réutilisation des ressources numériques culturelles pour tous les publics
    -Créer et développer un partenariat entre les domaines de la Culture et des TIC
    -Contribuer à l’aménagement numérique de l’ensemble du territoire régional (zones urbaines et rurales)
    L’originalité du dispositif « innovation » repose ainsi sur la collaboration, la mutualisation et l’innovation ouverte sur l’ensemble du territoire. Les projets s’appuyant sur un partenariat avec plusieurs institutions ou un réseau d’institutions culturelles sont prioritaires dans le cadre de cet appel 2020. Le dispositif vise à créer des réseaux numériques culturels multi partenaires s’appuyant soit sur des axes patrimoniaux, artistiques et culturels (Bibliothèques, Archives, Monuments Historiques, Musées, Inventaire, Ethnologie, Archéologie, Création artistique, Audio Visuel, Cinéma...) soit sur des réseaux de territoires (mutualisation à l’échelle d’une région, ville ou département stimulant l’appropriation et la personnalisation par chaque territoire) soit sur des technologies innovantes (Réalité augmentée, data visualisation, vidéos interactives, 3D…). Les expérimentations de services numériques culturels innovants doivent être accessibles au grand public, dans les locaux de l’institution ou sur Internet. Les projets devront être développés à partir de programmes ou outils Libres / Open Source.
    Le montant prévisionnel de la subvention s’inscrit dans un intervalle de 5 000 à 30 000 €.
    Le montant prévisionnel maximal du financement pourra atteindre 50 % du coût total du projet

  • Structures éligibles :
    -Collectivités territoriales (services régionaux de l’inventaire, musées, bibliothèques, archives régionales, départementales ou municipales, services patrimoniaux et territoriaux divers et leurs établissements publics, création artistique, cinéma audiovisuel, action culturelle, etc...)
    -Entreprises, Laboratoires de recherche publics et privés (projet en partenariat avec au moins une institution culturelle)
    -Services à compétence nationale du Ministère de la Culture
    -Etablissements publics sous tutelle du Ministère de la Culture
    -Fondations et Associations Loi 1901

  • Date limite de réponse : Jeudi 04 juin 2020 à 17H

Plus d’informations


Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : Informatisation et numérisation des collections naturalistes des musées

  • Objet :
    Soutien des musées en région pour l’informatisation (inventaire ou récolement) et la numérisation des collections naturalistes. Ces données ont vocation à être versées dans l’infrastructure « Réseau des Collections Naturalistes » (RECOLNAT) et seront accessibles par internet : http://recolnat.org.
    Le financement est attribué pour une période d’une année. Il est toutefois souhaitable que les projets s’intègrent dans des programmes plus larges. Une attention particulière sera portée cette année aux projets qui envisagent le recours aux sciences participatives pour documenter les collections.

  • Structures éligibles :
    -Musées disposant de collections naturalistes

  • Date limite de réponse : lundi 14 septembre 2020 (pour des projets débutant en 2021). Réponse à envoyer à : Monsieur le directeur général de la recherche et de l’innovation - Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation - 1, rue Descartes 75005 PARIS. Et une version électronique à l’adresse suivante : nicolas.ngo@recherche.gouv.fr

Plus d’informations


Wweeddoo : appel à projets des jeunes en faveur du climat

  • Objet :
    Premier appel à projets en faveur du climat à destination des jeunes de 13 à 30 ans. Que ce soit dans l'agriculture ou les énergies, les transports, le recyclage, la biodiversité ou encore des déchets... 500€ sont à gagner pour le projet coup de coeur !
    Les projets finalistes seront annoncés 25 mai, et le grand gagnant sera annoncé début juin.
    Pour faire partie des heureux élus rien de plus simple : les projets qui auront le plus de soutiens et les projets les plus aboutis auront une chance de remporter le gros lots. En plus des soutiens de la communauté qui entoure le jeune, le jury votera pour élire le projet coup de cœur.

  • Structures éligibles :
    Pour les jeunes de 13 à 30 ans.

  • Date limite de réponse : 31 mai 2020

  • Plus d’informations


Fondation SNCF : apprendre pour grandir

  • Objet :
    L’appel à projet concerne la maitrise des compétences de base et la sensibilisation aux sciences et techniques. Si le numérique constitue un formidable levier d’apprentissage, sa maîtrise partielle risque d’accroitre les fractures sociales. C’est en partant de ce constat que la Fondation SNCF a choisi d’agir en faveur des jeunes en situation de fragilité et les faire bénéficier d’actions visant à développer les compétences nécessaires pour prendre leur place dans la société.
    L’appel à projets concerne les publics suivants :
    -Les 0 – 6 ans : pour des projets de : lecture à voix haute, lectures de contes et notamment d’autres cultures pour travailler l’ouverture au monde, le langage et le champ lexical, l’implication des parents, les chiffres et les nombres, en préfiguration du calcul.
    -Les 11 – 18 ans : pour des projets numériques exclusivement. Le numérique devra y être utilisé comme une médiation pour consolider les savoirs de base, une pédagogie de détour. Les liens avec les enseignements scolaires seront privilégiés. Les projets soumis devront être complémentaires à l’enseignement classique et être sur un temps long.
    La demande de dotation doit se situer entre 1.000€ et 10.000€, sachant que la dotation moyenne par association lauréate s’élève à 3 400€. La dotation attribuée ne pourra dépasser 30% du budget global du projet.

  • Structures éligibles :
    -être porté par une association à but non lucratif (loi 1901) ou par une structure d’intérêt général ayant au moins deux ans d’existence.
    -ne pas être porté par une structure à caractère religieux, confessionnel ou politique,
    -être le seul projet déposé par la structure auprès de la Fondation SNCF dans le cadre d’une demande de soutien sur l’année en cours,
    -se dérouler sur le territoire national (y compris Outre-mer),
    -ne pas être achevé au moment de l’examen du dossier,
    -Ne pas fonctionner au profit d’un cercle restreint de personnes, exercer des activités non lucratives de manière prépondérante et être géré́ de manière désintéressée,
    -avoir transmis la fiche de suivi à l’issue d’un premier soutien pour pouvoir prétendre à un second soutien.
    La structure porteuse du projet pourra bénéficier, au maximum, de deux soutiens durant la période 2016-2020, tous dispositifs confondus.
    Sans être un critère d’éligibilité, les projets inter-associatifs (c’est-à-dire portés par plusieurs associations) sont encouragés.

  • Date limite de réponse : 31 mai 2020
    Appel à projet permanent mais, pour les projets déposés avant le 31 mai 2020 une session de jury sera organisé fin juin / début juillet. Une deuxième session aura lieu fin novembre/ début décembre pour les dossiers déposés avant le 31 octobre.
    Les résultats sont connus dans les 10 jours suivants le dernier jury de la session. Et les versements interviennent dans les deux mois qui suivent.

  • Plus d’informations


Institut de Recherche en Santé Publique (IRESP) : projets de recherche participative en "Autonomie: personnes âgées et personnes en situation de handicap"

  • Objet :
    L’IRESP lance trois appels à projets permettant de financer le montage d'un projet de recherche ou un projet de recherche abouti. Les projets de recherche participative sont encouragés par des montants et durées de financement plus favorables.
    Ces appels portent sur différentes thématiques : établissements, services et transformations de l'offre médico-sociale ; l'autisme ; des thématiques libres. Ils doivent impliquer : des chercheurs en sciences sociales et santé publique (autres disciplines si en interdisciplinarité) ; les parties prenantes (personnes concernées : aidants, familles, associations, gestionnaires, professionnels, collectivités, administrations) ; un/des responsable/s administratif/s pour le partenaire de la recherche.
    Le financement accordé est de
    • Pour le soutien au montage de projet de recherche participative : 18 mois, soutien accordé entre 15 000€ et 75 000€
    • Pour un projet de recherche participative : 48 mois, soutien accordé entre 30 000€ - 250 000€

  • Structures éligibles :
    Voir le détail pour chaque appel à projets dans les liens indiqués ci-dessous

  • Date limite de réponse : 31 mai 2020

  • Plus d’informations


Fondation Mustela : soutien à des recherche-action et recherche appliquées sur l’enfance

  • Objet :
    Chaque année, la Fondation Mustela récompense grâce à des Prix et des Bourses de recherche, des travaux susceptibles d’intéresser le grand public et d’être mis en pratique pour et par les professionnels de l’enfance. Elle renouvelle son engagement cette année avec un nouvel appel à projets. La Fondation décernera 5 Prix dont deux concernent des projets de recherche-action et de recherche appliquée :
    -Le Prix de Recherche-Action : destiné à soutenir un projet mené par des praticiens de terrain et/ou des chercheurs. Il s’élève à 8 000€ et récompensera les approches innovantes des accueils de l'enfance.
    -La Bourse de Recherche Eveil des sens : s'adresse à tous les professionnels qui s’occupent, sur le terrain, du développement du jeune enfant (psychomotricien(ne)s, psychologues, neuropsychologues, orthophonistes, kinésithérapeutes, infirmières spécialisées, ostéopathes...). La dotation de 3000€ contribuera au financement de projets de recherche fondamentale permettant de mieux comprendre un aspect du développement physiologique ou pathologique des sens de l'enfant ; ou à des projets de recherche appliquée permettant d’expérimenter un dispositif de prise en charge innovant en lien ou non avec la santé environnementale du jeune enfant.

  • Structures éligibles :
    Professionnels de l’accueil de l’enfance et chercheurs du développement de l’enfant.

  • Date limite de réponse : 3 juillet 2020 (prolongation de la date initiale du 1er juin)

  • Plus d’informations


Conseil départemental de la Somme : budget participatif pour la réussite des jeunes

  • Objet :
    Le département de la Somme a lancé son budget participatif d’une enveloppe de 1 million d’euros pour la réussite des jeunes de la Somme, en priorité ceux âgés de 10 à 16 ans. Le coût de chaque projet doit être compris entre 1 000 et 50 000 €.
    Les idées proposées peuvent s’inscrire dans de nombreux domaines : citoyenneté, scolarité, socialisation, épanouissement, autonomie, capacité d’agir, sport, culture, apprentissage professionnel, santé, bien-être, confiance en soi, soutien aux parents … Une attention particulière sera portée aux projets intégrant des jeunes confrontés à des difficultés familiales, sociales et éducatives. Les habitants voteront pour choisir les meilleures idées. Celles qui réuniront le plus de voix seront mises en œuvre. Les idées soumises au budget participatif doivent répondre aux critères suivants :
    -Être localisées dans la Somme,
    -Relever des actions du Département, répondre à un enjeu d’intérêt général et s'insérer dans la thématique « Réussite éducative des jeunes »
    -Être suffisamment précises dans leur présentation initiale pour pouvoir être examinées,
    -Ne pas être déjà en cours de réalisation,
    -Présenter un caractère nouveau ou répondre à des besoins non pourvus pour le territoire concerné

  • Structures éligibles :
    -Toute personne âgée de plus de 10 ans et résidant dans la Somme
    -Toute entité à but non lucratif ayant une activité dans la Somme (association, collectivité, etc). Pour les associations, ou toute autre entité, le budget participatif ne peut financer qu’une activité nouvelle.

  • Date limite de réponse :
    Dans le contexte de la fermeture des établissements, le dépôt des projets est prolongé jusqu’à fin juin 2020. Le déroulement de la démarche pourra évoluer en fonction de la réouverture des établissements.

-Plus d’informations


Fondation Daniel et Nina Carasso : Médiations et démocratie culturelle en Hauts-de-France

  • Objet :
    Contribuer à l’émergence et au développement de projets artistiques qui correspondent à la vision de la démocratie culturelle en créant les conditions d’une réelle participation citoyenne dès leur genèse et tout au long de leur réalisation. La notion de démocratie culturelle répond à cette nécessité de repenser le rôle des citoyens dans l’appropriation mais aussi dans la transformation de leur culture, qu’elle soit patrimoniale ou contemporaine. Elle reconnaît la coexistence et l’égale dignité d’une pluralité de cultures, l’intérêt de les faire se rencontrer, de même que la diversité possible des lieux de culture. Elle considère chaque personne comme porteuse d’une identité culturelle et, à ce titre, comme un véritable acteur culturel.
    Tous les champs disciplinaires sont concernés : arts plastiques, musique, danse, théâtre, littérature, cinéma, photographie, architecture, design, culture scientifique, ...
    Une enveloppe de 700.000 € est allouée à cet appel à projets destinée à soutenir 10-12 projets en région.

  • Structures éligibles :
    -les projets doivent être adossés à une structure à but non lucratif relevant des articles 200 et 238 bis du Code Général des Impôts tels que: associations, institutions artistiques et culturelles, établissements sociaux et culturels, collectivités territoriales, fondations ...
    -Les candidats doivent être regroupés au sein d’un collectif formel ou informel qui portera un projet artistique commun. Ces collectifs, à l’image d’un «écosystème d’acteurs», peuvent rassembler une diversité de partenaires, structures et individus : des artistes –nécessairement –, des structures culturelles, des réseaux d’habitants, des centres sociaux, des organisations humanitaires, des communes, des entreprises, etc. Le groupement de l’ensemble des partenaires n’est pas requis en amont : l’ampleur et la nature du projet pourront guider progressivement sa composition.

  • Date limite de réponse : 30 juin 2020

  • Plus d’informations
    et Note de cadrage



Région Hauts de France : Dispositif PRAC2.0 « Projets à Rayonnement Artistique et Culturel »

  • Objet :
    Le PRAC est le dispositif commun de soutien aux programmes d’activités et aux projets culturels se déroulant en 2020 en Région Hauts de France et relevant des axes d'intervention de la politique culturelle régionale. Pour retrouver ces axes, consultez le guide des aides culturelles régionales téléchargeable à l’adresse internet indiquée plus bas.

  • Structures éligibles :
    -Structures des Hauts de France ayant bénéficié d'une aide au Programme d'Activités en 2019 (subvention pour un programme global d'activités à l'année) et souhaitant déposer une demande pour l'exercice 2020 ;
    -Porteurs de projets souhaitant déposer un (des) projet(s) au titre de la politique régionale culturelle ;
    -Pour les structures bénéficiant d'une participation statutaire de la Région, seules les demandes de subvention hors contribution statutaire devront faire l'objet d'un dépôt de dossier.
    -Il ne peut être déposé qu’un seul dossier PRAC par porteur de projet, celui-ci pouvant comprendre plusieurs items. Ce dossier regroupera toutes les demandes d'un même porteur pour tous ses projets 2020, hors appels à projets spécifiques (Avignon, Expérimentations et recherches artistiques, Jardins en Scène, Haute Fréquence, Médiateurs des salles de cinéma, Partenariats Institut français et communauté flamande, PEPS) et hors investissement.

  • Date limite de réponse :
    Jusqu’au 31 décembre 2019 pour les programmes d’activités + actions complémentaires
    Jusqu’au 15 avril pour les projets (sans programme d’activités)

Plus d’informations
Le dépôt des dossiers se fait en ligne sur la plate-forme Galis


La Fondation Lemarchand soutient des projets favorisant le respect, la préservation et l’utilisation durable de la nature

  • Objet :
    L’un de ses axes s’intitule « une nature pour éduquer et sensibiliser l'homme ». A ce titre, la Fondation soutient des projets de sensibilisation et d’éducation au respect du patrimoine naturel commun afin d’encourager un changement des comportements individuels et collectifs. Actions sur les modes de vie, l’alimentation, la santé, la gestion des déchets et d’un avenir durable pour les générations futures.

  • Structures éligibles :
    Organisations à but non-lucratif: seule une association ou une SCIC peut présenter un projet. Le soutien accordé concerne aussi bien les frais de fonctionnement que d’investissement.

  • Date limite de réponse : dépôt possible toute l’année

Plus d’informations

Publié le 19 mai 2020

Departement du Nord.jpg

machinerie.jpg

FDS1_photoAssociation Utopic2017.JPG

SimuSante.jpg

Les acteurs de culture scientifique en Hauts-de-France mobilisés pour mieux vivre la crise

La crise sanitaire que nous vivons actuellement est un véritable choc pour beaucoup d’entre nous.
Dans ce contexte social et économique difficile, les acteurs de la culture scientifique et technique situés en région Hauts-de-France se mobilisent pour proposer des actions utiles répondant à différents types de besoins dans le cadre du confinement mais aussi pour penser « l’après ». Quel monde, quelle société voulons-nous construire pour faire face à cette crise et aux suivantes ? Les sciences et techniques sont aujourd’hui plus que jamais présentes dans la société, les discussions, les médias. Les médiateurs scientifiques ont donc un rôle essentiel à jouer dans ce contexte afin de rendre accessibles à tous les citoyens les connaissances scientifiques mais aussi expliquer la façon dont la science se construit pour que chacun puisse développer sa connaissance, son esprit critique (ou sa réflexion) et sa capacité d’agir.

Voici une petite sélection d’actions proposées par ces acteurs en Hauts-de-France ces dernières semaines et pour les semaines à venir.


Vitrine de l’action de la science et technique, les fablab et plus largement les opérateurs de la sphère DIY (do it yourself, fais le toi-même)

ont mis leurs moyens mais également leurs savoir-faire au service de tous et plus particulièrement des services de santé en grande tension ces derniers semaines. De la visière de protection aux adaptateurs pour respirateurs, les équipes de maker ont donné de leur temps et mis à profit leurs compétences pour faciliter la vie des soignants et des patients

à Fourmies avec le L@bo + d’infos
à Château-Thierry avec le fablab + d’infos
à Amiens avec La Machinerie + d’infos
à Abbeville avec la Maison pour Tous + d’infos
à Douai avec l’IMT Lille Douai + d’infos
à Lille avec Centrale Lille + d’infos


Si le moment est propice aux innovations de bon aloi, il l’est tout autant pour l’incompréhension concernant des domaines aussi pointus que les sciences actuelles.

Et pour faire le tri entre fake news (fausses informations), infos erronées ou incomplètes mais aussi pour nous informer de ce qui se passe dans les laboratoires, qui de mieux que ceux qui cherchent (et trouvent) ? Nos instituts et nos équipes de recherche en région prennent la parole et s’adressent directement à vous pour vous donner leurs espoirs et leurs avancées dans tous leurs domaines.

L’Institut Pasteur de Lille a mis en place un site web spécialisé sur le virus SARS-Cov2
+ d’infos
Le laboratoire AGIR (UPJV – CHU Amiens) développe de nouveaux tests pour le diagnostic du Covid-19 et le suivi des patients
+ d’infos
L’Ineris publie un nouvel outil en ligne pour visualiser quotidiennement les effets du confinement sur la qualité de l’air.
+ d’infos
L’Institut Pasteur de Lille propose de redécouvrir ses dossiers scientifiques : pathologies, incidences, prévention, traitements, avancées scientifiques... Ses médecins et chercheurs vous partagent leurs connaissances...
+ d’infos
et + d’infos
Jean-Luc Wojkiewicz, enseignant-chercheur l’IMT Lille Douai explique le fonctionnement d'un nez électronique développé par son équipe et capable de détecter des pathologies
+ d’infos

L’ Université de technologie de Compiègne (UTC) donne la parole à des enseignants chercheurs spécialistes dans leur domaine pour découvrir leur métier et leurs travaux de recherche
+ d’infos ici ou encore ici


Cette expérience ouvre aussi à une certaine forme d’introspection collective et individuelle pour voir de quelle manière nous gérons la crise et comment notre société pourra se projeter dans la période d’après virus.

Des équipes de recherche de la région nous font partager leur vision.

Le laboratoire Scalab/Université de Lille a proposé une aide pour savoir comment se comporter en période de confinement + d’infos
Et a lancé une enquête sur activité physique et le bien-être pendant le confinement. À terme, cette étude permettra de déterminer des pistes d’action permettant d’améliorer la pratique d'activité physique et le bien-être psychologique ressenti pendant l'isolement social.
+ d’infos

Le CERDD continue ses actions de sensibilisation au développement durable avec son climatour, ses ateliers, ses webinaires… + d’infos
Parmi leurs actions, il lance un appel « Fabriquons une relance en transitions »
afin de proposer des projets pour préparer la reprise en l’inscrivant dans une transition globale. Projets ancrés dans les territoires, au plus près des français, porteurs d’utilité sociale, générateurs d’emplois…. Des projets constitutifs d'une Transition puissante, inclusive et démocratique !
+ d’infos

Le conservatoire national botanique de Bailleul
publie des articles sur les effets et spécificités de certaines plantes qui peuvent par exemple aider à apaiser le stress durant le confinement
+ d’infos
et lance une étude prospective sur les plantes sauvages comestibles
+ d’infos

Olivier Pourret, enseignant-chercheur en Géochimie à Unilasalle analyse comment la pandémie du Covid-19 a mis en lumière la pratique des prépublications scientifiques. Dans un contexte de diffusion d’information scientifique accrue, c’est un article éclairant pour mieux comprendre et distinguer la prépublication de la publication, et leurs différentes valeurs scientifiques.
+ d’infos
+ d’infos ici aussi

Le laboratoire CRIStAL (CNRS Hauts-de-France – Université de Lille)
nous invite à nous interroger sur la créativité dans les collaborations humaines et machines, dans cet article sur la création musicale avec l’assistance de l’intelligence artificielle.
+ d’infos

L’Université de Picardie Jules Verne (UPJV) interviewe ses enseignants-chercheurs, ses soignants pour vous raconter leurs missions au milieu de cette crise sanitaire
+ d’infos

Des chercheurs et doctorants de l’UPJV racontent également leur sujet de recherche
+ d’infos


Le confinement et les règles de distanciation physique nous mettent à rude épreuve, permettre à tous de s’aérer l’esprit est donc essentiel !

Oublier pendant quelques minutes la situation sanitaire en s’évadant grâce à un voyage immersif dans un monde peu exploré par l’homme, s’amuser tout en se cultivant de manière inconsciente, se laisser guider et distraire vers de nouveaux horizons et de fascinantes découvertes. Pour cela aussi les acteurs régionaux de culture scientifique vous accompagnent.

Unilasalle partage les collections de son musée en ligne. Fossiles, roches, minéraux et objets préhistoriques, découvrez les trésors géologiques répertoriés en ligne. Et n’hésitez pas à partager ces contenus, qui peuvent être utilisés en complément pédagogique.
+ d’infos
Proscitec propose des visites virtuelles des musées de son réseau vous permettant de découvrir différents métiers et patrimoines techniques et industriels régionaux.
+ d’infos
Barbatronic fait des lives de robotique pour apprendre au chacun à créer des robots
+ d’infos

La Halle aux sucres propose de découvrir de chez vous des ressources (films, jeux, photos, conseils lecture, vidéos) autour de thématiques scientifiques
+ d’infos

L’Université de Lille rediffuse la série Kezako : des vidéos courtes qui abordent des sujets scientifiques variés. Pour les curieux, mais aussi les élèves en recherche de contenus pédagogiques diversifiés.
+ d’infos

Cité Nature amène la culture scientifique chez vous avec son quizz quotidien pour apprendre chaque jour de nouvelles connaissances scientifiques
+ d’infos

Nausicaa lance un concours pour explorer les grands fonds marins afin d’aider les chercheurs de l’Ifremer dans leur mission pour identifier des espèces.
+ d’infos


Durant cette période de crise et de continuité pédagogique, de belles initiatives fleurissent pour permettre aux plus jeunes, adolescents mais aussi aux plus grands de garder le lien avec les sciences.

Découvrir de nouveaux domaines scientifiques où en apprendre davantage sur des sujets techniques qui vous passionnent, telles sont les ambitions des acteurs qui vous proposent ces ressources.

Le musée archéologique de l’Oise vous propose des tutos (stratigraphie, céramologie, carpologie, numismatique…) afin de s’initier à l’archéologie.
+ d’infos
Le parc de Samara accueillera des élèves afin qu’ils découvrent la préhistoire, le patrimoine archéologique de la Somme et des Hauts de France, des démonstrations de techniques préhistoriques,- la découverte des milieux naturels, de faire du sport en pleine nature, d’accéder à des spectacles en plein air et de rencontrer des troupes de reconstitution d’archéologie vivante.
+ d’infos


Après ce large panorama régional, vous pouvez également retrouver les actions du réseau national de culture scientifique et technique avec les initiatives « confinées » de l’Amcsti.
Ces initiatives cherchent à proposer de nouveaux moyens de partager des savoirs, de mettre à disposition des contenus gratuits, de démentir des fake news, de diffuser des contenus fiables et sourcés sur l’épidémie…

+ d’infos


Photos de haut en bas : (c) Photothèque Département du Nord ; (c) La Machinerie ; (c)Association Utopic ; (c) SimUSanté

Publié le 19 mai 2020

recup_expos.png

expos_r.png

Les expos de science face au SARS-CoV-2 : expos 1 - covid 0 !

Le virus est encore là mais l’équipe d’Ombelliscience également. Nous restons à votre disposition et sur rendez-vous pour le retour de vos expositions dans nos locaux à la Graineterie, rue Dijon à Amiens. Toutes les mesures sanitaires de protection sont mises en œuvre pour votre sécurité et celle des personnels d’Ombelliscience.

Et comme c’est le développement et le partage de la connaissancesqui nous permettront de trouver des solutions face à la crise, vous pouvez nous retrouver ainsi que tous nos outils pédagogiques dès maintenant.

Pour les réserver, rendez-vous sur notre site internet en vous connectant à votre compte utilisateur.

Le catalogue commun des outils itinérants mis à jour en 2020 pourra vous aider également dans vos choix.

Les retraits et retours seront effectués sur rendez-vous pour limiter au maximum les contacts. Les outils seront désinfectés ou mis en quarantaine entre chaque prêt pour la sécurité de tous.

Pour toute information concernant nos outils de médiation itinérants, vous pouvez contacter Bertrand Prevost prevost@ombelliscience.fr.

Publié le 19 mai 2020

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site