Eva Gril.jpg

Une doctorante CNRS-UPJV en mission « Science Société »

Que d’échanges et de collaborations cette année avec des doctorants en Hauts-de-France pour le réseau Ombelliscience !

Après le partenariat entre l’Université de Lille et Ombelliscience, le réseau a la chance de travailler en 2020-2021 avec une 4ème doctorante Eva Gril, suite à la signature d’un partenariat entre Ombelliscience et la délégation du CNRS Hauts-de-France.

Eva Gril, doctorante à l’UPJV, au laboratoire Edysan (UMR 7058 CNRS – UPJV) , s’investit cette année au sein du réseau Ombelliscience dans le cadre d’un contrat doctoral élargi mission « Science Société ».

Ses recherches portent sur le microclimat forestier et son impact sur la redistribution de la biodiversité en contexte de réchauffement climatique.

Sa mission d’une durée 32 jours (équivalent à 64 h TD) lui permettra d’accomplir de multiples actions telles que :
- la rédaction d'un article de vulgarisation scientifique à publier sur Echosciences Hauts-de-France
- l’intervention dans des lycées de l’Aisne lors d'ateliers mis en place par Ombelliscience dans le cadre du dispositif "PEPS" lancé par la Région Hauts-de-France

Eva Gril s’intéresse à la médiation scientifique et a créé un blog pour partager sa curiosité autour des sciences naturelles : Ecologie & coloris

Passionnée de sciences, elle raconte ses recherches et nous parle de son intérêt pour la médiation scientifique dans l’interview donnée à Radio campus Amiens le 14 octobre dernier, à côté d’une autre doctorante, Marion Casati.
Ecouter l’interview « La forêt, eden des espèces invasives et oasis pour les « réfugiées climatiques » .

Vous pouvez déjà retrouver deux de ses articles sur le site web dédié au partage des sciences dans la région Echosciences Hauts-de-France !
Article sur le mélanisme
Article sur les scarabées-tortues

April Dupont, Sophie Gruyer, et Adamatia Batistatou doctorantes à l’Université de Lille ont débuté en novembre leur mission de diffusion de l’information scientifique et technique dans la région avec Ombelliscience.

C’est la 3ème année qu’Ombelliscience propose ce dispositif Contrat doctoral élargi mission « Science Société » en collaboration avec des universités des Hauts-de-France.

Publié le 20 novembre 2020

doctorants.jpg

doctorants3.JPG

doctorants4.jpg

Bienvenue aux 3 doctorantes en « Mission Science Société » !

En 2020-2021, 3 doctorantes de l’Université de Lille (dans le cadre du programme de médiation scientifique « les Sciences infusent ») s’investissent dans la diffusion de l’information scientifique et technique auprès du réseau Ombelliscience !

La « mission Science et société » proposée par Ombelliscience aux doctorants des universités des Hauts-de-France, recouvre des activités de diffusion de l’information scientifique et technique.
Durant la saison 2020-2021, trois doctorant-e-s de l’Université de Lille s’investissent sur des périodes différentes dans cette activité complémentaire intégrée à leur contrat doctoral : April Dupont (sur 15 Jours), Sophie Gruyer (15 Jours), Adamatia Batistatou (20 Jours).

April, doctorante en littératures comparées (laboratoire Alithila - École doctorale Sciences Humaines et Sociales), qui travaille sur les représentations des identités féminines dans les littératures contemporaines française et germanophone, et plus particulièrement sur les stratégies utilisées par les personnages féminins pour échapper à un chemin de vie typiquement « féminin ».

Sophie, doctorante en science politique (laboratoire CERAPS - École doctorale Science politique, juridique et de gestion), qui travaille sur une comparaison entre les politiques de logement et de peuplement à Lille, Bordeaux et Saint-Denis pour analyser, entre autres, en quoi le logement est un enjeu politique.

Adamantia, doctorante en psychologie (laboratoire SCALab - École doctorale Sciences Humaines et Sociales), qui travaille sur le concept d’activité physique au cœur de la ville et plus précisément comment le design d’environnements urbains amusants pourrait déclencher un renouveau du bien-être chez les citoyens.

Le partenariat entre l’Université de Lille et Ombelliscience a pour ambitions de :
Contribuer au débat citoyen en Hauts-de-France autour de questions de société liées aux récentes avancées de la recherche scientifique et à l’innovation en créant des opportunités d’information et de discussion
Faire converger des compétences et bonnes volontés afin de proposer des actions culturelles et éducatives originales sur les sciences et techniques pouvant s’inscrire durablement dans des projets culturels et éducatifs de territoires
Accompagner la montée en compétences des acteurs des territoires concernant l’ingénierie et l’animation de projets culturels et éducatifs scientifiques et techniques par l’apport de ressources et le transfert d’expertise.

Le partenariat entre l’Université de Lille et Ombelliscience s’inscrit dans les 3 axes du plan stratégique de la culture scientifique technique et industrielle en Hauts-de-France voté le 22 novembre 2018.

Afin de répondre à ces ambitions, les partenaires se fixent les objectifs suivants :
Créer du lien et développer les coopérations entre les acteurs du monde universitaire et les acteurs culturels et éducatifs engagé dans le partage des connaissances avec les habitants du territoire des Hauts-de-France
Encourager, mobiliser et impliquer des acteurs de la recherche et de l’innovation des Hauts-de-France dans la vulgarisation et la médiation scientifique afin de rendre accessible et partager les savoirs
Concevoir et diffuser largement des articles de vulgarisation, des ressources pédagogiques de médiation scientifique et technique sur les thèmes propres au sujet de recherche des jeunes chercheurs
• Concevoir et coordonner des dispositifs permettant d’accroître la connaissance des milieux professionnels de la recherche scientifique et de l’innovation chez les jeunes (chacun d’entre eux seront aux contacts des jeunes dans le cadre d’intervention en lycée ou de visite de laboratoire)

C’est la 3è année que Ombelliscience propose ce dispositif Contrat doctoral élargi mission « Science Société » en collaboration avec une université des Hauts-de-France.

Suivez l'actualité des projets des doctorants sur les réseaux sociaux de Sciences infusent, d'Ombelliscience et sur Echosciences

Publié le 19 octobre 2020

Expo_Sauvetage_EaCl19_LL.jpg

Expo_En_avant_toute_BL_16_FRCPM_5.jpg

FRCPM  2016.jpg

Bienvenue à la FRCPM !

Depuis septembre 2020, Ombelliscience accueille un nouveau membre adhérent : la Fédération Régionale pour la Culture et le Patrimoine Maritimes (FRCPM). Qui est-elle pourquoi a-t-elle souhaité adhérer ?


Fondée en 1986, la Fédération Régionale pour la Culture et le Patrimoine Maritimes – FRCPM – rassemble, de Dunkerque à la baie de Somme, des associations, des musées et des hommes soucieux de protéger et valoriser la culture maritime et fluviale de leur territoire.

Depuis 30 ans, la FRCPM a réalisé ou soutenu des actions d'inventaire, mené des opérations de sauvetage ou de reconstruction de bateaux traditionnels. Elle a favorisé le développement de plusieurs musées et a contribué à l’organisation de manifestations maritimes.

Depuis 2008, la FRCPM anime à Calais le Centre Technique du Patrimoine Maritime de la Côte d'Opale, destiné notamment à entretenir, restaurer, reconstruire les bateaux traditionnels de nos côtes.

La FRCPM s’attache à faire vivre et transmettre la mémoire maritime et fluviale, à sauvegarder les éléments de ce patrimoine, à développer les animations et manifestations thématiques sur le territoire et à promouvoir la culture et le patrimoine maritime et fluvial régional.

La FRCPM a souhaité rejoindre le réseau d’Ombelliscience afin de développer de nouvelles coopérations, de mieux transmettre les savoir-faire de son réseau, de partager et valoriser ensemble la culture scientifique, technique et industrielle.

La FRCPM et Ombelliscience travaillent ensemble depuis quelques années :
-la FRCPM était présente à la journée professionnelle des acteurs de la CSTI en Hauts-de-France du 13 février 2020.
-Elle a également contribué au catalogue commun des outils pour la médiation scientifique et technique en Hauts-de-France avec 8 expositions qu’ils ont conçues.
-Elle a participé à l’enquête sur les ressources et compétences de la CSTI en Hauts-de-France en 2017.

Publié le 20 septembre 2020

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site