marion_2.jpg

marion_1.jpg

3 doctorants en « Mission Science Société »

En 2020, 3 doctorantes-e-s de l’Université de Lille s’investissent dans la diffusion de l’information scientifique et technique auprès du réseau Ombelliscience !

2 d’entre eux, Aurore Di Liberto et David Creuze seront présents dès les 21 janvier et 24 janvier dans les locaux de l’association pour le début de leur mission.

La « mission Science et société » proposée par Ombelliscience aux doctorants des universités des Hauts-de-France, recouvre des activités de diffusion de l’information scientifique et technique. Cette saison, trois doctorant-e-s (Aurore Di Liberto - HALMA-CNRS-ULille ; David Creuze - CECILLE - ULille ; Fanny Grisetto - ScaLab-CNRS-ULille ) de l’Ecole Doctorale SHS de l’Université de Lille vont s’investir pendant plusieurs jours (de, 10 14 et 7 jours) dans cette activité complémentaire intégrée à leur contrat doctoral.

Le partenariat entre l’Université de Lille et Ombelliscience a pour ambitions de :
Contribuer au débat citoyen en Hauts-de-France autour de questions de société liées aux récentes avancées de la recherche scientifique et à l’innovation en créant des opportunités d’information et de discussion
Faire converger des compétences et bonnes volontés afin de proposer des actions culturelles et éducatives originales sur les sciences et techniques pouvant s’inscrire durablement dans des projets culturels et éducatifs de territoires
Accompagner la montée en compétences des acteurs des territoires concernant l’ingénierie et l’animation de projets culturels et éducatifs scientifiques et techniques par l’apport de ressources et le transfert d’expertise.

Le partenariat entre l’Université de Lille et Ombelliscience s’inscrit dans les 3 axes du plan stratégique de la culture scientifique technique et industrielle en Hauts-de-France voté le 22 novembre 2018.

Afin de répondre à ces ambitions, les partenaires se fixent les objectifs suivants :
Créer du lien et développer les coopérations entre les acteurs du monde universitaire et les acteurs culturels et éducatifs engagé dans le partage des connaissances avec les habitants du territoire des Hauts-de-France
Encourager, mobiliser et impliquer des acteurs de la recherche et de l’innovation des Hauts-de-France dans la vulgarisation et la médiation scientifique afin de rendre accessible et partager les savoirs
Concevoir et diffuser largement des articles de vulgarisation, des ressources pédagogiques de médiation scientifique et technique sur les thèmes propres au sujet de recherche des jeunes chercheurs
Concevoir et coordonner des dispositifs permettant d’accroître la connaissance des milieux professionnels de la recherche scientifique et de l’innovation chez les jeunes (chacun d’entre eux seront aux contacts des jeunes dans le cadre d’intervention en lycée ou de visite de laboratoire)

C’est la seconde année que Ombelliscience propose ce dispositif Contrat doctoral élargi mission « Science Société » en collaboration avec une université des Hauts-de-France.

En 2018-2019, Marion Guibourdenche du laboratoire Peritox-UPJV, avait déjà fait profiter le réseau de son expertise en réalisant un article vulgarisé publié sur Echosciences Hauts-de-France, en intervenant auprès de jeunes lycéens pour leur parler de son métier de chercheur, en organisant une visite de son laboratoire, en proposant un pitch pour la Fête de la science. Voir l’article concernant la mission de Marion Guibourdenche

Publié le 20 janvier 2020

marion_friville_m6.jpg

Marion_re.JPG

visite_labo.jpg

BD_Marion4.jpg

« Trouver c’est bien, partager c’est mieux » Marion Guibourdenche nous parle du contrat doctoral mission science société

Doctorante en 2ème année Biologie et santé entre le laboratoire PériTox (UPJV) (1) et l’équipe PETALES (Unilasalle), Marion Guibourdenche a intégré l’équipe d’Ombelliscience en novembre 2018 dans le cadre d’un Contrat Doctoral élargi "Mission science société".

Rédaction d’un article vulgarisé sur sa thèse, intervention dans des lycées, organisation d’une visite du laboratoire, création d’un outil de médiation et d’une animation en lien, participation à des événements de médiation scientifique… Pendant 8 mois, elle a apporté son expertise à l’association en participant à des projets de médiation scientifique.


En tant que doctorante-chercheuse, il lui semble indispensable de communiquer ses recherches au grand public. Elle a ainsi souhaité raconter ses travaux sous forme d’un article vulgarisé, d'une planche de BD et d'un poster.

Elle a présenté en mai ses planches de BD, ainsi que sa mission doctorale élargie au sein du colloque international « Telling Science, drawing Science – Science en récit, Science en images » à Angoulême. Elle est intervenue plus spécifiquement le 17 mai lors du forum « le rôle des jeunes chercheurs dans la médiation des sciences par le récit de BD ».

Dans le cadre des parcours de découverte « L’industrie et l’innovation c’est quoi pour toi ? », elle est intervenue au sein de 2 classes (lycée Pierre Mendès France de Péronne et lycée du Vimeu de Friville Escarbotin) pour présenter son sujet de thèse, son statut de doctorante, les métiers de la recherche, et plus généralement les enjeux sociétaux qu’implique la recherche scientifique.
Dans un second temps, elle a ouvert les portes de son laboratoire à des élèves du lycée Jean Calvin de Noyon afin de leur faire découvrir très concrètement le monde de la recherche.

Par ailleurs, elle est actuellement en train de réaliser un outil de médiation scientifique en lien avec ses recherches et de créer une animation s’appuyant sur cet outil. L’objectif est de montrer les impacts d’un pesticide lors des 1000 premiers jours de la vie. Elle présentera cet outil au sein du village des sciences de l’UPJV/Amiens métropole lors de la Fête de la science à la bibliothèque Louis Aragon en octobre prochain.

Très engagée dans le partage des connaissances scientifiques, elle communique sur ses recherches dès qu’elle le peut : lors de journées des doctorants, forums étudiants, rencontre d’anciens élèves de l’école d’ingénieurs, Pint of science…

Le contrat doctoral élargi « Mission science société » effectué chez Ombelliscience lui a permis d’approcher des disciplines diverses, d’échanger avec des profils variés (industriels, lycéens, médiateur scientifique…), de réaliser entièrement des actions de médiation et de développer des compétences orales et écrites en communication et médiation scientifique. Une manière aussi d’enrichir son projet professionnel.

Présentation des actions réalisées par Marion Guibourdenche lors du contrat doctoral "Mission science société"
.

(1) Laboratoire dédié à l’étude des impacts des facteurs environnementaux toxiques (pesticides) ou physiques (ex : champs électromagnétiques des teléphones portables) lors d’expositions des mères sur la santé du futur nouveau-né.


Tu es doctorant.e ? Si comme Marion, tu as envie de transmettre ton goût pour la recherche auprès des jeunes, n’attends plus pour postuler au contrat doctoral élargi « Mission science société » chez Ombelliscience pour la rentrée 2019 ! En savoir plus

Publié le 19 juillet 2019

CODE1.JPG

CODE2.JPG

CODE3.JPG

CODE DE JUIN : DES ECHANGES RICHES ET DE BEAUX PROJETS EN PERSPECTIVE...

La 3ème réunion du Comité d’orientation, de développement et d'évaluation (CODE) d’Ombelliscience s’est déroulée le jeudi 27 juin 2019 au Labo, nouveau pôle culturel et touristique situé à Cambrai. L’occasion de découvrir ce lieu atypique articulant des fonctions de bibliothèque, centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine, laboratoire de science, conservatoire du patrimoine écrit ; et de présenter les 1ères tendances émanant des résultats (encore non consolidés) de l’enquête menée par Ombelliscience sur la médiation scientifique dans les structures socio-culturelles de proximité en Hauts-de-France.

Les participants se sont interrogés sur les moyens d’encourager la médiation des sciences en bibliothèques et médiathèques. Mener de tels projets requiert du temps, des personnes volontaires et sensibilisées à la médiation et nécessite de disposer de bonnes ressources documentaires et pédagogiques. Enfin, être en lien avec des médiateurs locaux déjà impliqués dans la CSTI peut aussi faciliter le passage à l’action des acteurs non spécialistes des sciences.

La deuxième partie du CODE a permis d’esquisser les contours de ce que pourrait être le premier forum des acteurs de la culture scientifique en Hauts-de-France organisé collectivement avec l’appui d’Ombelliscience début 2020. Toutes les personnes consultées imaginent un temps fort d’une journée dans un lieu central de la région afin de valoriser les initiatives et structures impliquées dans le partage des sciences en Hauts-de-France, de permettre aux acteurs de se rencontrer et d’échanger des informations et ressources. « Bourses d’échanges », « speed meeting », tables rondes, tests d’outils pédagogiques, sont quelques-uns des formats interactifs qui ont été proposés. Suite des travaux à la rentrée !

Publié le 09 juillet 2019

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site