V__2227.jpg

Europe et CSTI : rêves, peurs et réalités - Retour sur le Forum national de la CSTI du 22 mai

Le 22 mai dernier, le 7ème Forum national de la CSTI (culture scientifique, technique et industrielle) s’est tenu à Paris, au Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (M.E.S.R.I).
Organisé par le M.E.S.R.I., ce Forum est le rendez-vous annuel pour les acteurs œuvrant dans le domaine de la CSTI pour débattre et échanger autour d’orientations stratégiques et de thématiques communes.
Cette année, la rencontre avait pour thématique : « Europe et CSTI : rêves, peurs et réalités » en rapport avec l’un des 4 axes prioritaires de la stratégie nationale de CSTI.


Alain Beretz, Directeur général de la recherche et de l'innovation au Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a inauguré la journée en rappelant l’importance de la place de la science dans les politiques publiques.

Arnaud Magnier, Secrétaire général des Consultations Citoyennes sur l'Europe au Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, a ensuite présenté l’importance et les enjeux liés aux consultations citoyennes dans le secteur de la CSTI : « Nous comptons sur le réseau des chercheurs, sur l'excellence des recherches en sciences sociales, humaines et politiques dans toutes les universités de France pour nous aider à construire les conditions d'un débat éclairé. »

Dans la matinée, trois groupes se sont formés pour travailler en ateliers-débats. Une occasion intéressante d’expérimenter l’animation participative en format plus restreint. Trois thèmes ont été abordés en parallèle :
-Rêve d’Europe : atelier-débat animé par Olivier Parent et Patrick Delcourt (du Comptoir Perspectiviste)
-L’Europe : un sujet CSTI ? : atelier-débat animé par Erwan Dagorne (de Missions Publiques)
-Sciences et société dans l’Europe de demain : atelier-débat animé par Malvina Artheau (de Artheau Accompagnement).

Les participants de ces groupes de travail ont également pu échanger sur leurs pratiques avec de nombreux acteurs de terrain impliqués dans la diffusion de la CSTI en France. Ce travail de réflexion a fait l’objet d’une restitution grâce aux rapporteurs de chaque groupe chargés de réaliser la synthèse en fin de matinée.

L’après-midi était axé sur l’organisation et les conditions de réussite des débats citoyens.

Tout d’abord, Martine Legris Revel, enseignante-chercheuse en sociologie au CERAPS (Université de Lille), travaillant sur les enjeux de la gouvernance démocratique, est intervenue en donnant quelques clefs sur la participation et ses enjeux dans la sphère publique. Puis, les quatre animateurs intervenus le matin ont partagé leurs réflexions sur les ressorts du débat, leurs pratiques, leurs techniques d’animation : utilisation de la prospective ou des rêves par exemple. Le théâtre est aussi apparu comme un vecteur de participation à travers des exercices d’improvisation comme en témoignait Judith Larnaud, coordinatrice et formatrice à La Coulisse.

Ange Ansour, Directrice des Saventuriers, et Valérie Lallemand, de l’Arbre des connaissances (pour l’opération Jouer à débattre) sont ensuite intervenues autour de la question du débat chez les jeunes. Leurs actions cherchent à développer l’esprit critique chez les adolescents et les enfants afin d’analyser de manière autonome des questions complexes, tout en interrogeant la fabrication des connaissances.

La fin de la journée portait sur l’organisation de débats citoyens. Plusieurs groupes de travail ont ainsi réfléchi aux méthodes et thématiques pour mener des consultations citoyennes sur l’Europe.

Sylvane Casademont, Directrice de cabinet au Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a clôturé le Forum national de la CSTI en encourageant à la mise en place de débats citoyens, tout en tenant compte des objectifs propres à chaque structure.
Un rendez-vous a été donné le 14 décembre, date du Sommet européen. Plus d’informations sur ce rendez-vous prochainement.

Publié le 19 juin 2018

C18-Tulipes-M_Gesta-1024x678.jpg

C18-detail-Tulipe1_WEB-1024x681.jpg

FDS-Villeneuve-dAscq.jpg

Participez au 36e congrès de l'Amcsti !

Le 36e congrès de l'Amcsti, (Association des musées et centres pour le développement de la culture scientifique, technique et industrielle) aura lieu du 2 au 4 juillet 2018 sur le territoire de la Métropole Européenne de Lille, à Villeneuve d'Ascq, et est organisé avec le Forum départemental des Sciences.

Le congrès de l’Amcsti, c’est le rendez-vous des professionnel·le·s de la culture scientifique, technique et industrielle : réflexions, échanges, discussions, et rencontres dans un cadre convivial.

Science e(s)t engagement citoyen
Cette édition 2018 interrogera le rôle des cultures scientifique, technique et industrielle et l'engagement des citoyens dans des processus de production et de monstration de la connaissance, mais aussi dans ceux de l'innovation.

La région Hauts-de-France et la Métropole Européenne de Lille sont riches d’une diversité d’acteurs et d’actions, donnant ainsi à la journée des parcours une illustration forte de cette transversalité.

Ouvert à toutes et tous, c'est un temps unique pour rencontrer plus de 300 professionnels venant de tous les horizons de la médiation.
Partager collectivement nos idées, nos points de vue, et établir ensemble des recommandations, c’est tout le programme de ce 36e congrès.

Programme
Les CSTI sont fortes d'une quantité d'exemples et d'expérimentations et se nourrissent des liens qu'elles entretiennent avec tout ce qui traite de près ou de loin de culture, de science, de citoyenneté. Elles restent à l'écoute, elles continuent de s'interroger, de muter, de trouver de l'inspiration au contact du terrain et des autres secteurs d'activité.

C'est l'objet du 36e congrès de l'Amcsti : découvrez son programme !

Télécharger le programme
Informations pratiques
S’inscrire

#Amcsti2018

Publié le 18 juin 2018

IMG_1079.JPG

journee3.JPG

Journee1.JPG

Journée « partenariats éducatifs – sciences, technologies et innovation » : au croisement de l’enseignement et de la culture scientifique technique et industrielle

Le jeudi 17 mai, le rectorat de l’académie d’Amiens et Ombelliscience ont organisé une rencontre « partenariats éducatifs – sciences, technologies et innovation » dans les locaux de l’INSSET à Saint-Quentin.

Le but de cette journée était de créer du lien et développer des partenariats entre acteurs de l’enseignement secondaire et acteurs des sciences, des technologies et de l’innovation situés dans l’Aisne, l’Oise et la Somme.

Ainsi, une vingtaine d’enseignants du secondaire impliqués dans la mise en œuvre d’ateliers scientifiques et techniques avec leurs élèves et souhaitant développer des partenariats ont pu échanger avec six structures de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Les intervenants ont présenté aux enseignants leur structure et les projets menés :
- l’Institut supérieur des sciences et techniques (INSSET) - Emmanuel Bellenger
- La Machinerie, FabLab amiénois - Adrien Bracq et Yann Paulmier
- la Plateforme Innovaltech, plateforme de transfert technologique - Thomas Moniak
- l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) de l’Aisne - Xavier Pierens
- le projet Experts juniors de l’Université Picardie Jules Verne (UPJV) - David Durand du laboratoire MIS
- l’association Caprom, dédiée aux nano-satellites - Kevin Nicolle et Jean-Marc Tétier

L’objectif de cette journée était également de mobiliser des acteurs de l’enseignement supérieur, de la recherche, de l’innovation souhaitant développer des liens avec des établissements du secondaire autour de projets pédagogiques sur des sujets scientifiques et techniques ou travaillant sur des questions de société intéressants les enseignants dans un souci d’exercer l’esprit critique des élèves.

Ces rencontres ont permis de partager des objectifs communs et de discuter de modalités d’interactions possibles.

La matinée s’est terminée par une visite de la station travaillant sur les nano-satellites organisée par l’association Caprom.

Publié le 17 mai 2018

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site