parcours_marion.JPG

BD_Marion4.jpg

Ouvrir les portes de son labo et de sa thèse : une nécessité pour Marion Guibourdenche

Doctorante en 2ème année Biologie et santé au sein du laboratoire PériTox UMR I 01 dédié à l’étude des impacts des facteurs environnementaux toxiques (pesticides) ou physiques (ex : champs électromagnétiques des teléphones portables) lors d’expositions des mères sur la santé du futur nouveau-né, Marion Guibourdenche, a intégré l’équipe d’Ombelliscience en novembre dernier dans le cadre d’un « Contrat Doctoral élargi : mission science société ».

Depuis son arrivée, elle apporte son expertise à l’association en participant à des projets de médiation scientifique, à la fois parce qu’elle est passionnée par la transmission des connaissances scientifiques, et parce que cette mission lui permet d’enrichir son projet professionnel.

« Trouver c’est bien, partager c’est mieux. Au cours de ma thèse, je réalise que les chercheurs rédigent des articles scientifiques, font des conférences ou posters pour un public spécialisé. Les nouvelles connaissances scientifiques sont donc quasiment inaccessibles au plus grand public.C’est d’autant plus dommageable que sur un sujet d’étude comme les pesticides (qui est le sujet de ma thèse), beaucoup d’informations sont diffusées dans les médias mais elles se retrouvent biaisées car les informations véritablement scientifiques sorties fraichement des laboratoires de recherche manquent. C’est tout le fruit de ma motivation à ce sujet. »

Comme elle est attachée à la question de la diffusion des connaissances scientifiques, elle s’est lancée pour raconter ses recherches, sous forme d’un article vulgarisé, d'une planche de BD ou encore d'un poster. Elle présentera en mai ses planches de BD, ainsi que sa mission doctorale élargie au sein du colloque international « Telling Science, drawing Science – Science en récit, Science en images », et plus particulièrement lors du forum « le rôle des jeunes chercheurs dans la médiation des sciences par le récit de BD ».

En découvrant cet intérêt pour la vulgarisation scientifique à travers sa mission au sein d’Ombelliscience, elle s’est également investie en tant que co-organisatrice de Pint Of Science sur Amiens en 2019.

Mais elle n’allait pas s’arrêter là. Elle a donc participé aux parcours de découverte « L’industrie et l’innovation c’est quoi pour toi ? ».
Les 26 février et 5 mars, elle s’est lancée, face à 2 classes, une au lycée Pierre Mendès France de Péronne (80) et une autre au lycée du Vimeu de Friville Escarbotin (80).
En quoi consiste son métier de chercheuse ? Qu’est-ce qu’un doctorant ?...
Elle a ainsi présenté son sujet de thèse, son statut de doctorante, les métiers de la recherche, et plus généralement les enjeux sociétaux qu’implique la recherche scientifique.

Toujours dans le cadre des parcours de découverte, elle proposera à des élèves de 2nde du lycée Jean Calvin de Noyon (60) de venir visiter son laboratoire dans les prochaines semaines. Une immersion dans le monde de la recherche pour ces jeunes.

Par ailleurs, elle commence un travail de réflexion avec l’équipe d’Ombelliscience sur la création d’un outil de médiation ou une animation sur sa thématique de recherche, qui sera présentée lors de la prochaine édition de la Fête de la science. En effet, elle est à l’initiative d’un stand représentant son laboratoire au sein du village des sciences de l’UPJV, en impliquant d’autres chercheurs à ouvrir davantage les portes de son laboratoire.

De beaux projets en perspective. À suivre…

Publié le 15 mars 2019

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site