amcsti2020.png

logo-amcsti-300dpi-01.jpg

48307535877_0d28a5ea47_b.jpg

48307408846_6486f5d1ba_b.jpg

48307520877_ba19aa7cdf_b.jpg

Congrès de l'Amcsti 2020 : rendez-vous du 23 au 25 juin !

Le 38e congrès de l’Amcsti aura lieu les 23, 24 et 25 juin 2020, en collaboration avec l’Arche des Métiers. Il portera sur les problématiques liées aux partages de savoirs dans les territoires ruraux et plus globalement auprès des publics éloignés. Ce sujet, qui concerne l’ensemble des acteurs de culture scientifique, est par ailleurs au cœur de dynamiques nationales portés par différents ministères.

Dans la continuité du congrès de l’Amcsti 2017 sur le thème « Explorer les transitions », l'Amcsti propose cette année de vivre en situation réelle les transitions qui touchent le monde de la ruralité. Le congrès se déroulera pour cela au cœur de l’Ardèche, un terrain d’observation et d’expérimentation idéal pour discuter de la manière dont un acteur culturel et scientifique peut dynamiser un territoire et diversifier ses publics.

Il sera donc possible de s'appuyer sur les opportunités et les réussites locales, mais aussi sur les expériences des membres du réseau de l’Amcsti qui participeront cette année encore à la programmation du congrès. Le congrès essaiera de répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les outils pour partager les CSTI au cœur des territoires ?
  • Que découvrent, que réalisent les publics dans nos structures ?
  • Comment mieux faire connaître le monde de la recherche, notamment en accueillant des publics ?
  • Comment faire de la science une destination de loisirs ?
  • Comment les acteurs et actrices peuvent-ils partager leurs savoir-faire et construire une relation avec les visiteurs afin d’aller au-delà de la visite vers une reconnaissance de cet acte de visite ?
  • Comment évolueront nos métiers dans les décennies à venir ?

Ces questions ouvrent sur les thèmes récurrents de notre secteur d’activité, tels que :

  • les nouveaux modes d’implication des acteurs de la recherche auprès des publics et de la société ;
  • l’évolution du métier, de la place et de la posture des médiateurs et médiatrices ;
  • les nouveaux espaces de dialogue avec l’éducation populaire, la culture artistique et scientifique, le développement de la culture de projet chez les jeunes… dans la transmission des cultures scientifique, technique et industrielle, dès le plus jeune âge et tout au long de la vie.

Plus d’informations à venir prochainement concernant le programme.

Inscription obligatoire – ouverture des inscriptions à venir.

.#Amcsti2020

Photos (c) Gaël Kazaz

Site Amcsti et teaser vidéo

Publié le 19 novembre 2019

aap.jpg

DES INFOS ET RESSOURCES POUR FINANCER VOS PROJETS

Vous êtes porteurs de projets de CSTI et recherchez des financements pour les mettre en œuvre ? Voici une petite sélection d’appels à projets pour vous aiguiller dans vos recherches :

Dispositif : PEPS - Parcours d'éducation, de pratique et de sensibilisation à la culture - Dans Les Murs - Année scolaire 2020-2021 (PDLM20)

  • Objet :
    Appel à projets en direction des acteurs artistiques et culturels visant la conception de parcours permettant l'immersion, la sensibilisation et la pratique artistique et culturelle dans l'enceinte des établissements scolaires volontaires.
    Chaque projet permettra la découverte d'une pratique artistique, d'un artiste, d'un auteur ou d'une technique.
    Les cibles des projets qui seront mis en œuvre sont les lycéens et apprentis inscrits dans les établissements suivants : lycées généraux, lycées techniques, les lycées d'enseignement général et technologique (LEGT), lycées professionnels (LP), lycées technologiques, Maisons Familiales Rurales (MFR) et Centres de Formation des Apprentis (CFA) de la région Hauts-de-France (et par extension les jeunes préparant un diplôme de Brevet de Technicien Supérieur).

  • Structures éligibles :
    -Associations, fondations, collectivités territoriales, EPCI, groupements d'intérêts publics, établissements publics de coopération culturels (EPCC) et scènes nationales sous statut de société ;
    -Seuls les projets portés par des associations ayant un agrément (en cours de validité) du Ministère de l'Éducation Nationale ou du rectorat seront éligibles, exception faite pour les établissements publics de coopération culturelle (EPCC) et les collectivités territoriales ;
    -Les propositions doivent notamment :
    o concerner l'année scolaire 2020-2021 et se dérouler durant celle-ci,
    o être en adéquation avec les textes officiels précisés ci-dessus. Par la suite, les projets devront être partagés avec les équipes pédagogiques des établissements pour les mettre en adéquation avec le « projet de l'établissement »,
    o être gratuites pour le public cible et les établissements,
    o se dérouler exclusivement dans les établissements.

  • Date limite de réponse : 25 novembre à minuit

Plus d’informations
Les projets seront à adresser à la Région. Pour cela, ils pourront être déposés sur la plateforme de demande d'aides en ligne de la Région Hauts-de-France.


Fondation de France : Déclics Jeunes : un concours pour soutenir les jeunes vocations !

  • Objet :
    Arts, sciences, éducation, action sociale, solidarités internationales, environnement… le concours Déclics jeunes encourage une grande diversité de projets, dès lors qu’ils relèvent de l’intérêt général.

  • Structures éligibles :
    -Ce concours s'adresse à tous les jeunes entre 18 et 30 ans, de nationalité française ou étrangère (mais résidant en France et justifiant d’une bonne connaissance de la langue française).
    -Les candidats présentent un projet individuel, original, utile et porteur d’espoir.
    -Sont non éligibles : les projets collectifs, sauf ceux relevant d’une forte initiative personnelle et répondant aux critères ci-dessus ; le financement d'études, de formations ou la validation de diplômes ; les projets de stages obligatoires d'études(en France ou à l’étranger) ; les projets d'entreprise ou les projets visant une pratique sportive amateur ou professionnelle.
    -Le concours est ouvert à tous types de projets, dans tous les domaines, quel que soit le niveau d’études ou de formation du candidat.
    -Chaque lauréat reçoit une aide financière de 7 600 € pour concrétiser son projet.

  • Date limite de réponse : 27 novembre 2019

Plus d’informations : détails et inscription ici


Fondation Blaise Pascal : appel à projets hiver 2019-2020 : actions de diffusion scientifique en mathématiques et/ou en informatique

  • Objet :
    La Fondation poursuit quatre objectifs majeurs :
    -atténuer les disparités sociales et géographiques ;
    -lutter contre les préjugés et les stéréotypes sociaux et de genre qui empêchent certains jeunes de se lancer dans des études en informatique et en mathématiques ;
    -améliorer la perception générale des sciences formelles, notamment auprès des jeunes scolarisés, en améliorant la compréhension de leur impact, de leur utilité et de leur vitalité ;
    -augmenter globalement le flux d'étudiants effectuant des études longues dans un domaine scientifique.
    Pour cet appel, le conseil scientifique de la Fondation portera une attention particulière (mais non exclusive) à trois types d’actions :
    -les actions de médiation en science informatique sous tous ses aspects et non spécifiquement ciblées sur la programmation informatique. Ces actions pourront, par exemple, porter sur l’intelligence artificielle, la cybersécurité, les réseaux, la science des données, etc. ;
    -les actions en mathématiques et informatique en direction des femmes ;
    -les actions en mathématiques et informatique en direction de publics habituellement éloignés (géographiquement ou socialement) des actions de médiation scientifique.

  • Structures éligibles :
    -Toute structure de droit privé ou public. La structure juridique proposant un projet doit être clairement identifiée dans le texte du projet.
    -Sont éligibles toutes les actions de médiation, diffusion, popularisation ou vulgarisation des mathématiques et/ou de l'informatique, menées sur le territoire national français.
    -Ne sont donc pas prioritaires les actions qui concernent uniquement les pratiques pédagogiques dans le cadre purement scolaire. Les actions de formation professionnelle ne sont pas éligibles.
    -Seules les dépenses effectuées entre le 1er février 2020 et le 1er mars 2021 seront éligibles (des dépenses hors délai pourront être envisagées sous réserve d’accord préalable de la FBP).
    -La demande de subvention devra se situer entre 2 000 et 15 000 €.

  • Date limite de réponse : vendredi 6 décembre 2019 à minuit

Plus d’informations : détails, contacts et procédure de soumission en ligne ici


Région Hauts de France : Dispositif PRAC2.0 « Projets à Rayonnement Artistique et Culturel »

  • Objet :
    Le PRAC est le dispositif commun de soutien aux programmes d’activités et aux projets culturels se déroulant en 2020 en Région Hauts de France et relevant des axes d'intervention de la politique culturelle régionale. Pour retrouver ces axes, consultez le guide des aides culturelles régionales téléchargeable à l’adresse internet indiquée plus bas.

  • Structures éligibles :
    -Structures des Hauts de France ayant bénéficié d'une aide au Programme d'Activités en 2019 (subvention pour un programme global d'activités à l'année) et souhaitant déposer une demande pour l'exercice 2020 ;
    -Porteurs de projets souhaitant déposer un (des) projet(s) au titre de la politique régionale culturelle ;
    -Pour les structures bénéficiant d'une participation statutaire de la Région, seules les demandes de subvention hors contribution statutaire devront faire l'objet d'un dépôt de dossier.
    -Il ne peut être déposé qu’un seul dossier PRAC par porteur de projet, celui-ci pouvant comprendre plusieurs items. Ce dossier regroupera toutes les demandes d'un même porteur pour tous ses projets 2020, hors appels à projets spécifiques (Avignon, Expérimentations et recherches artistiques, Jardins en Scène, Haute Fréquence, Médiateurs des salles de cinéma, Partenariats Institut français et communauté flamande, PEPS) et hors investissement.

  • Date limite de réponse :
    Jusqu’au 31 décembre 2019 pour les programmes d’activités + actions complémentaires
    Jusqu’au 15 avril pour les projets (sans programme d’activités)

Plus d’informations
Le dépôt des dossiers se fait en ligne sur la plate-forme Galis


MESHS : Appel à projets Médiation scientifique 2020

  • Objet :
    L'appel à projets Médiation scientifique 2020 a pour objectif de soutenir les enseignants-chercheurs, chercheurs et ingénieurs de recherche dans la valorisation de leurs travaux de recherche auprès des publics les plus larges.
    Il financera la création de supports, de dispositifs, d’outils ou de manifestations ayant vocation à rendre accessible un sujet de recherche en SHS à un public non spécialiste (ex : ateliers, bande dessinée, court-métrage, exposition, kit pédagogique, livre enrichi, reportage photos, serious game, web documentaire, etc.).
    Les projets s’inscriront en priorité dans l’un des 2 programmes scientifiques du projet quinquennal de la MESHS 2020-2024 : « Anticipations » et « Vulnérabilités » (les projets ne s’inscrivant pas dans ces programmes seront également étudiés).

  • Structures éligibles :
    -Cet appel à projets est ouvert aux membres permanents en activité de l’un des laboratoires affiliés à la MESHS, en poste dans l’un des établissements tutelles de la MESHS.
    -Le montant maximum alloué à chaque projet est de 5 000 € (aucun montant minimum n’est attendu).

  • Date limite de réponse : 20 janvier 2020

Plus d’informations


et toujours

Le Fonds d’Initiatives pour les Espaces Naturels du Conseil départemental du Pas-de-Calais

  • Objet :
    Le Fonds d’Initiatives pour les Espaces Naturels permet un accompagnement financier de projets liés à la mobilisation citoyenne et à la sensibilisation à l’environnement. Les actions doivent favoriser la mobilisation citoyenne, prioriser le public en difficulté et être en lien avec les Espaces Naturels. Elles peuvent intégrer l’adaptation ou l’atténuation au changement climatique. Elles seront expérimentales ou innovantes sur l’aspect technique, la communication ou la mobilisation citoyenne et concerneront les habitants du Pas-de-Calais. Quelques exemples : chantier participatif de rétablissement des continuités écologiques ou de lutte contre les espèces exotiques envahissantes végétales, organisation d’une manifestation locale ou toute autre opération jugée innovante ou expérimentale dans le thème espaces naturels et/ou changement climatique

  • Structures éligibles :
    Les Associations Loi 1901. L’action menée doit concerner les habitants du Pas-de-Calais.

  • Date limite de réponse : 30 novembre 2019

Plus d’informations : prendre contact avec les Maisons du Département Aménagement et Développement Territorial (MDADT) dont vous dépendez (voir p.2 du document téléchargeable), ils seront à même de vous accompagner dans la réalisation de votre projet.


CGET : Lancement de l’AMI (appel à manifestation d’intérêt) pour les « 300 Fabriques de territoires »

  • Objet :
    Cet appel à manifestation d’intérêt consiste à soutenir 300 tiers-lieux structurants pour le rayonnement des tiers-lieux en France (150 hors des grandes aires urbaines, 150 dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville). Il s’agit donc de repérer et subventionner des lieux jouant un rôle de tête de réseau pour les autres tiers-lieux de leur territoire et pouvant leur fournir des ressources matérielles, de l’accompagnement, etc.
    Les Tiers-lieux sont entendus comme des lieux de transformation du travail, de transition écologique et numérique, d’apprentissage pair à pair, de créativité et de projets collectifs. L’AMI indique que ces espaces « facilitent le rapport à la culture et aux savoirs » notamment au travers d’activités de « vulgarisation scientifique » et de « médiation numérique ». Ce sont aussi « des espaces d’apprentissage par le faire ensemble », des espaces d’appropriation citoyenne des outils numériques et « des maillons essentiels de la R&D ».

  • Structures éligibles :
    -Les entreprises publiques et/ou privées, fondations et associations de droit privé;
    -Les GIP / GIE et autres formes de groupements ;
    -Les collectivités territoriales et leurs groupements ;
    -Les syndicats mixtes ;
    -Les consortiums d'acteurs intervenant sur un même territoire dont les compétences sont complémentaires dans le cadre des objectifs décrits plus haut.

  • Date limite de réponse : jusqu’au 30 décembre prochain pour les 270 Fabriques de territoires hors quartiers prioritaires. D’autres vagues de candidature seront organisées entre 2020 et 2022.

Plus d’informations


La Fondation de France et la Fondation Daniel et Nina Carasso : « Transitions alimentaires et agro-écologiques - Projets de recherche-action et d’innovation »

  • Objet :
    Programme de recherche-action portant sur les synergies entre écosystèmes, agriculture et alimentation. Il s’agit de faire émerger des pistes nouvelles à ces interfaces, qui permettent de penser autrement l’agriculture, son rapport aux territoires et aux Hommes, ses impacts sur les écosystèmes, les ressources naturelles et le climat mais aussi l’alimentation, la place des agriculteurs et des consommateurs. La démarche de recherche-action devra être pluridisciplinaire et impliquer des producteurs, des consommateurs et des citoyens.
    Le soutien est apporté sous forme d’une subvention annuelle ou pluriannuelle. Elle pourra cofinancer les frais liés à la mise en oeuvre de l’essaimage des initiatives, les salaires des personnels dédiés (en dehors des emplois publics déjà financés), voire quelques investissements.

  • Structures éligibles :
    -organismes à but non lucratif
    -organisations collectives d’acteurs
    -unités de recherche
    La priorité sera donnée aux projets co-portés par plusieurs structures, impliquant les chercheurs, les producteurs, les acteurs locaux, les collectivités et les citoyens-consommateurs.

  • Date limite de réponse : 1er janvier 2020

Plus d’informations


DRJSCS Hauts-de France : « Appel à projet Groupements d’employeurs et Pôles territoriaux de coopération associatifs »

  • Objet :
    Soutenir l’emploi associatif et particulièrement les démarches de : création, développement ou consolidation de coopérations inter-associatives qui nécessitent l’emploi d’un salarié associatif pour contribuer à la dynamisation du bassin territorial. Deux types de structurations associatives territoriales sont concernés : le groupement d’employeurs (GE) ou le pôle territorial de coopération associatif (PTCA). En Hauts-de-France, 5 projets seront accompagnés dès 2019 au sein de 19 territoires prioritaires sur les 5 départements (se reporter au détail de l’appel à projets).
    La modalité d’aide « PRET FONJEP » consiste en un prêt sans intérêt, non reconductible, remboursable sur trois ans, qui pourra être attribué à chaque porteur de projet de GE ou PTCA (pour un montant compris entre 10000 et 30000 euros). Attention : Seules les associations ayant obtenu un poste FONJEP GE-PTCA peuvent candidater à la demande de prêt.

  • Structures éligibles :
    -les PTCA portés par une association agréée jeunesse et éducation populaire ou parrainés par une association agréée jeunesse et éducation populaire (ne sont pas éligibles les PTCA constitués uniquement d’adhérents d’une tête de réseau) ;
    -les groupements d’employeurs, y compris les groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ), au sens des dispositions de l’article L. 1253-1, L. 1253-17 et L. 1253-19 du code du travail, constitués sous forme associative exclusivement et comportant au moins un membre adhérent agréé « jeunesse et éducation populaire » (ne sont pas éligibles les GE existants n’ayant pas de projet de développement d’une nouvelle activité, de progression significative du nombre d’adhérents ou de salariés, ou de changement d’échelle territoriale),

  • Date limite de réponse : Pour les demandes de « PRET FONJEP » : dépôt à la DRJSCS avant le 01/02/2020 pour un passage en comité le 1er mars 2020.

Plus d’informations


La Fondation Lemarchand soutient des projets favorisant le respect, la préservation et l’utilisation durable de la nature

  • Objet :
    L’un de ses axes s’intitule « une nature pour éduquer et sensibiliser l'homme ». A ce titre, la Fondation soutient des projets de sensibilisation et d’éducation au respect du patrimoine naturel commun afin d’encourager un changement des comportements individuels et collectifs. Actions sur les modes de vie, l’alimentation, la santé, la gestion des déchets et d’un avenir durable pour les générations futures.

  • Structures éligibles :
    Organisations à but non-lucratif: seule une association ou une SCIC peut présenter un projet. Le soutien accordé concerne aussi bien les frais de fonctionnement que d’investissement.

  • Date limite de réponse : dépôt possible toute l’année

Plus d’informations

Publié le 18 novembre 2019

etude-les-ecrans.jpg

Les jeunes et les écrans en Hauts-de-France

Étude menée par l’Acap - Pôle régional image

L’Acap - Pôle régional image, association conventionnée avec l’État (Ministère de la Culture - DRAC Hauts-de-France) et la Région Hauts-de-France, met en place une étude inédite sur les pratiques liées aux écrans des jeunes de 11 – 18 ans dans la région.

Dans le champ du numérique, les progrès et innovations donnent lieu à la mise en circulation d’appareils électroniques à écrans ayant de plus en plus de possibilités et d’applications, qui bouleversent les pratiques des utilisateurs. Les jeunes, en particulier, grandissent en se saisissant de ces nouveaux outils.

Dans quel cadre ces jeunes utilisent-ils les écrans ? Quelles compétences développent-ils à travers l’usage des écrans ? Comment sont équipés les jeunes de notre région ? Cette étude inédite en Hauts-de-France, permettra de mieux connaitre leurs usages, pratiques, liés aux écrans (portable, tablette, télévision…). In fine, leur rapport au numérique, et l’usage de ces outils pour l’apprentissage, l’acquisition de connaissances, notamment, scientifiques et techniques, seront traités dans cette étude.

Vous êtes un professionnel de l’animation, de l’enseignement, de l’éducation, en contact avec des jeunes de 11 à 18 ans ? Ombelliscience vous invite à contribuer à cette étude en partageant ce questionnaire auprès d’eux : LE QUESTIONNAIRE

Voici quelques informations pratiques sur le déroulé de l’étude :

Qui est concerné ?
Les jeunes entre 11 et 18 ans habitant dans la région Hauts-de-France par l'intermédiaire des enseignants, animateurs, éducateurs...

Quels sont les objectifs ?
L'étude consiste à comprendre et mesurer chez les jeunes des Hauts-de-France :
• le niveau d’équipement
• les pratiques et usages des images et des écrans
• les attitudes vis à vis des écrans
• les compétences développées à travers l'usage des écrans
• le rapport aux cinéma, films, séries

Quand participer ?
L'étude se déroule d'octobre 2019 jusqu'à février 2020 à travers la mise en ligne d'un questionnaire.

Qui mène cette étude ?
L'Acap - Pôle régional image oeuvre depuis plus de 20 ans dans l’éducation aux images. Avec la sociologue Claire Hannecart de SoCo Etudes, des jeunes et des professionnels de la jeunesse et de l’éducation, nous avons développé ce questionnaire.

Les résultats ?
Les résultats de cette étude feront l’objet d’une première publication synthétique diffusée à partir de juin 2020. L’édition complète de l'étude sera diffusée à partir d’octobre 2020 et fera l’objet d’une présentation lors d’un colloque organisé à l’automne 2020.

Plus d’informations

Publié le 08 novembre 2019

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site