anim_sociocult1-sm.jpg

anim_sociocult2-sm.jpg

anim_sociocult3-sm.jpg

25 novembre 2016

Ombelliscience, en collaboration avec les Céméa Picardie et l’UFCV, a accueilli dans ses locaux une quinzaine d’étudiants du DEJEPS mercredi 26 octobre dernier durant une journée entière. Mais que sont-ils venus faire ? Eh bien, ces étudiants, après l’obtention de leur diplôme se destinent à devenir des coordinateurs et/ou directeurs de centres socio-éducatifs et culturels.

Ombelliscience, en collaboration avec les Céméa Picardie et l’UFCV, a accueilli dans ses locaux une quinzaine d’étudiants du DEJEPS mercredi 26 octobre dernier durant une journée entière. Mais que sont-ils venus faire ? Eh bien, ces étudiants, après l’obtention de leur diplôme se destinent à devenir des coordinateurs et/ou directeurs de centres socio-éducatifs et culturels.

Qu’est-ce que la CSTI ? Quels sont les actions et outils et médiation existant pour développer la culture scientifique ?
Après une matinée plus axée sur la théorie, les étudiants ont été placés en situation « réelle ». Sur un thème donné et à partir de quelques documents et matériels qui leur ont été fournis, les 4 groupes ont dû imaginer et mettre en place une séance pédagogique pour leur public sur le thème de l’éolien ou du photovoltaïque.
Les propositions d’animations ont été au final très riches et diversifiées.
Du jeune public à qui l’on propose de découvrir le vent et sa puissance, aux jeunes adultes en réinsertion construisant une éolienne collective, chaque groupe de travail a pu mettre en œuvre sa créativité et son sens pédagogique pour imaginer une démarche innovante mêlant partage des savoirs et cohésion sociale.

Une formation complète et riche en échanges pour monter des projets collaboratifs autour de la médiation scientifique.

CE_1-sm.jpg

CE_2-sm.jpg

CE_3-sm.jpg

24 novembre 2016

À travers la mise en place de ses parcours de Découverte des sciences et techniques, Ombelliscience a fait partie des heureux lauréats de l’appel à projets 2016 « Insertion professionnelle des jeunes et innovation sociale » lancé par la Fondation Caisse d’Épargne. Cette fondation a choisi de soutenir les parcours de Découverte qui seront mis en place cette année auprès de classes de lycées dans les départements de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée hier, jeudi 24 novembre.

La Fondation Caisse d’Épargne Picardie pour la Solidarité, l’Innovation et la Culture en Picardie, via cet appel à projets a souhaité soutenir des initiatives locales innovantes au profit de l’insertion professionnelle des jeunes les plus fragiles.

Les parcours récompensés hier sont à destination des lycéens et l’insertion professionnel des jeunes constitue l’objectif final.
Ce projet vise à offrir la possibilité à des jeunes de 15 à 20 ans de s’immerger dans le monde l’entreprise, d’être acteurs de leur propre découverte du milieu industriel, et de découvrir des métiers qui pourraient être à l’initiative d’un choix d’orientation et d’insertion dans un tissu économique territorial jusqu’alors méconnu.

Pour l’année 2016-2017, 8 classes participeront à ces parcours de Découverte.

Sur 3 ou 5 jours, les lycéens vont :

  • échanger en classe sur les idées reçues autour de la notion d’industrie
  • découvrir un produit ou un procédé industriel innovant lors de l’intervention d’un ou plusieurs expert(s)
  • s’approprier une technique d’expression lors d’un atelier avec un professionnel (dessinateur, graphiste ou technicien du son…)
  • visiter un site industriel
  • restituer leur expérience à travers la réalisation d’un support (poster, carnet de bord, roman-photo)

Placés en situation d’apprentissage et d’investigation, ces jeunes vont acquérir une meilleure connaissance des entreprises qui innovent près de chez eux et cette approche du monde du travail leur permettra de se préparer à leur future insertion professionnelle.

viveleau1-sm.jpg

viveleau2-sm.jpg

viveleau3.jpg

01 octobre 2016

Venez découvrir l’exposition « Vive l’eau » à la Maison de l’emploi et de la formation du grand Beauvaisis (MEF) du 5 octobre au 9 novembre 2016.

Cette exposition traite de l’exploitation actuelle de l’eau dans le monde et cherche ainsi à sensibiliser les citoyens sur l’importance de sa bonne gestion.
La surexploitation et la dégradation des fleuves et des nappes souterraines du globe ont dramatiquement réduit les réserves d’eau douce.

Il est devenu vital de limiter le gaspillage et la pollution de l’eau. Cette gestion nécessite l’éducation et l’implication de tous.

Une exposition en 10 panneaux, attachée au développement durable qui implique une dimension citoyenne.

  • Production : Double Hélice
  • Conseil scientifique : Pierre Ribstein, Hydrologue, Professeur à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris VI)
  • Création graphique : Gilles Regnery

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site