ScienceS&Moi-Maryne.JPG

ScienceS&Moi-Pedro.JPG

ScienceS&Moi-Sophie.JPG

ScienceS&Moi-Pooya.jpg

La Science, la Société et moi !? : Droit, santé, écologie, géologie industrie… quand le public échangent avec de jeunes chercheurs

Le 20 juin dernier, à la Machinerie à Amiens, quatre doctorants de l’UPJV d’Amiens ayant suivi la formation à la médiation scientifique « Mets ta Recherche en Récit », ont tenu le challenge de raconter en 10 minutes, en français et en termes simples, leur sujet de recherche et les enjeux de société qui y sont associés à un public attentif et intéressé.

Cette rencontre, a été l’occasion pour le public de rencontrer des jeunes chercheurs qui s’engagent pour la recherche scientifique et d’échanger avec eux sur des thématiques très variées, telles que le droit, la santé, l’écologie, la géologie industrie…

Après une présentation d’Ombelliscience et de la formation « Mets ta Recherche en Récit » qui a permis d’organiser cet événement, les doctorants se sont lancés.


Pedro Poli, chercheur en écologie au laboratoire EDYSAN (FRE 3498 - CNRS – UPJV) a ouvert les échanges en parlant d’écologie et de réchauffement climatique.
Dans ses recherches, Pedro s’appuie sur l'exemple de la propagation de la tique en Europe pour comprendre comment certaines espèces s'adaptent et migrent à cause du réchauffement climatique. Certaines espèces savent en effet s'adapter aux changements climatiques, mais pas toutes. Quel est donc l'impact du réchauffement climatique sur les différentes espèces présentes sur la planète ?
Dans le cas des changements environnementaux, il raconte qu’il existe 4 cas :
-les espèces peuvent s'adapter
-les espèces migrent pour mieux s'adapter (ex : les plantes)
-les espèces vont disparaître
-les espèces peuvent s'étendre davantage (ex : la tique)

Après de nombreuses questions du public, ce fut au tour de Sophie Baclet Louvet, chercheuse en droit au laboratoire CURAPP-ESS (UMR 7319 - CNRS-UPJV), de nous parler de ses recherches, qui sont axées sur la traque des données personnelles pour anticiper et lutter contre le terrorisme.
Avec le numérique, le flux d'informations est énorme et augmente chaque année. Nous transmettons tous régulièrement nos données personnelles (données de géolocalisation, de contacts, d'empreintes...etc.). Mais qui collecte nos données personnelles ? Comment harmoniser les droits des différentes nations en ce qui concerne les données personnelles pour lutter ensemble contre le terrorisme ? Des entreprises comme YouTube, Facebook, etc. coopèrent déjà pour faire remonter des contenus pour lutter contre le terrorisme.
À travers ses recherches, Sophie en est venue à la conclusion que, pour lutter contre le terrorisme, le droit à l'international doit être repensé et que cela doit passer par la coopération des états et des entreprises.

Pooya Naderi, chercheur en mécanique des fluides au LTI-UPJV, a quant à lui, expliqué ses travaux de recherche liés aux fluides.
Comment se comportent les fluides à la fois visqueux et élastiques quand on les chauffe ? Comment circulent-ils dans nos sous-sols ou nos machines ?
Ce chercheur regarde l'influence de plusieurs éléments (l'écoulement, la chaleur, l'épaisseur du contenant, la porosité...) pour voir comment ils influencent les passages de liquides pour appliquer ses recherches dans plusieurs domaines (plasturgie, impression 3D, pétrole…).

Enfin, Maryne Cozette, chercheuse en biologie santé au laboratoire APERE-UPJV a clôturé la soirée en racontant son travail de recherche qui concerne la balance musculaire. Pour que les mouvements soient efficaces et pour maintenir les articulations stables, il faut qu'il y ait un équilibre entre certains muscles, c’est ce que l’on appelle la balance musculaire.
Elle étudie des mouvements de l'épaule, du tronc, du genou, de la cheville et développe une méthode pour évaluer la balance musculaire, afin d’éviter les blessures ou pour avoir moins mal pour les patients ayant subi une opération chirurgicale ; et pour les sportifs de haut niveau, afin qu’ils réalisent de meilleures performances.

Après chaque présentation, suivirent des questions posées par le public. Ces questions très intéressantes sont venues compléter les explications et enrichir les échanges.

En parallèle, le public a pu également découvrir à la Machinerie les planches de bandes dessinées réalisées par les doctorants dans le cadre des sessions « Science en BD » et illustrant leur sujet de recherche.

Ombelliscience remercie l’ensemble des intervenants pour leur investissement, la Machinerie pour son accueil, le public pour son écoute attentive et sa participation, ainsi que toutes les personnes ayant pris part tout au long de l’année à la mise en place du programme de formation « Mets ta Recherche en Récit » et qui ont ainsi contribué au succès de cet événement.

Vous n'avez pas pu venir à cette rencontre ? Voir un aperçu en vidéo.


Cette rencontre vient clôturer la saison 2017-2018 du programme « Mets ta Recherche en Récit » et la saison 2018-2019 est en préparation. Préparez-vous à découvrir la nouvelle monture à la rentrée de septembre !

.#M2R

Publié le 19 juillet 2018

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site