M2R1.jpg

M2R2.jpg
M2R3.jpg

BD, posters, présentations orales, des doctorants bientôt prêts à raconter leur recherche au public !

La session principale Science en bande dessinée #2 intégrée au programme de formation à la médiation scientifique « Mets ta Recherche en Récit » s’est déroulée les 27, 28 et 29 mars dans les locaux de la Graineterie, à Amiens.

Trois jours riches en découvertes, en échanges et en créativité !

Le volet « Science en Bande Dessinée » a pour objectif de donner des clés et outils aux doctorants afin qu’ils puissent rendre accessible leur sujet de recherche via le medium de la bande dessinée.

Pour ce faire, les doctorants ont cherché à répondre aux questions suivantes en s’appuyant sur un corpus choisi de BD de sciences et de supports numériques, et sur la pratique de la bande dessinée :

Que deviennent les savoirs scientifiques passés par le filtre du récit de BD ? Quels types de savoirs scientifiques s’adaptent le mieux au récit par la BD ? Quels sont les atouts et les limites de la transposition de ces savoirs dans le cadre narratif particulier de la BD ? Quels sont les récits graphiques existants ? Comment les décrypter ? Comment sont-ils construits ? Comment participer à un projet de médiation des sciences par la BD en tant que doctorant ? Quels sont les rudiments de la pratique de la BD utiles aux chercheurs pour co-concevoir un projet de vulgarisation par la BD pertinent ?

Laurence Bordenave - scénariste - et Céline Penot (KAOUET) - dessinatrice -, toutes deux membres du collectif Stimuli, association qui produit des dispositifs de médiation scientifique où la pratique artistique est au cœur du processus de transmission, ont animé cette formation.

Après une présentation complète de l’état des lieux du récit de sciences en BD par les deux intervenantes (typologie des récits de science en BD, auteurs, disciplines et thèmes récurrents, nature du contenu scientifique…), les participants sont passés à la pratique.
Ils ont pu s’approprier des outils d’écriture de scénario de bande dessinée et découvrir les particularités narratives de la mise en scène des sciences.
Ils ont par la suite choisi leur thème, rédigé leur scénario, conçu un storyboard avec l’aide de Laurence Bordenave et Céline Penot, et ont présenté leur projet devant le groupe.

À la fin de cette session, plusieurs doctorants ont ainsi réalisé des planches de BD très abouties. Encore quelques heures de travail et les créations seront entièrement finalisées…

Lors de cette session « Science en Bande Dessinée », Ombelliscience a eu la chance d’accueillir Hugo Brisset de Radio Campus Amiens qui a réalisé un reportage au sujet de la formation.
Écouter l’émission

Voir le programme détaillé des 3 jours

Prochains rendez-vous :
- #3 Science en Poster : jeudi 15 et mercredi 23 mai. Des doctorants vont finaliser leurs posters traitant de leurs travaux de recherche / Mise en récit via le poster.
- #2 Science en Bande Dessinée : jeudi 17 mai. Des doctorants vont finaliser leurs planches de BD mettant en scène leur sujet de recherche / Mise en récit via la BD.
- #1 Conter sa recherche : jeudi 31 mai. Des doctorants vont s’entraîner à parler de leur sujet de recherche à l’oral / Mise en récit orale.


RAPPEL / La saison 2017-2018 du programme de formation à la médiation scientifique « Mets ta Recherche en Récit » à destination des doctorants a pour objectif de les aider à rendre accessible leur sujet de recherche à tout type de public.
Le programme se décline en 3 volets :
#1 Conter sa recherche
#2 Science en bande dessinée
#3 Science en poster

.#M2R


La Science, la société et moi !? Des jeunes scientifiques racontent leur engagement dans la recherche

Vous avez envie de rencontrer et d’échanger avec des jeunes qui s’engagent pour la recherche scientifique ?
Dans le cadre du programme « Mets ta Recherche en Récit », quatre jeunes scientifiques viennent à votre rencontre pour vous expliquer leurs sujets de recherche le mercredi 20 juin à la Machinerie à Amiens.
Leur challenge ? Vous expliquer en 10 minutes, en français et en termes simples, leur sujet de recherche et les enjeux de société qui y sont associés. C’est une occasion particulière de rencontrer des jeunes acteurs du monde de la recherche et de l’innovation, de comprendre leur métier et de dialoguer avec eux.
En parallèle, des planches de BD réalisées par les doctorants ayant suivi le volet « Science en BD » seront exposées à la Machinerie.

Cet événement constitue à la fois un aboutissement pour les doctorants ayant suivi le programme de formation à la médiation scientifique « Mets ta Recherche en Récit », qui présentent leurs travaux réalisés dans le cadre de ce programme et une occasion originale pour le public d’échanger avec des chercheurs.

Cet événement est gratuit et ouvert à toutes et tous.
Le nombre de places étant limité, l'inscription sera obligatoire.
Tous les détails à venir prochainement.

Publié le 21 avril 2018

xl_IMG_9719.JPG

faites2.JPG

faites3.JPG

faites4.JPG

Concours "Faites de la science" 2018 : collégiens et lycéens montrent ce dont ils sont capables

Le 18 avril à l'Université de Picardie Jules Verne, huit classes de collège et une classe de lycée professionnel ont participé à l'édition 2018 du concours régional "Faites de la science" organisé à l'UFR des Sciences.

Venus des trois départements de la Picardie, les élèves ont présenté leurs travaux à un jury dont Ombelliscience a fait partie. Les groupes ont expliqué le contexte de leur projet, leur démarche, leurs expériences et leurs résultats. Les membres du jury ont évalué le contenu de l'exposé, la qualité de la présentation, la capacité à répondre aux questions ainsi que l'implication des élèves.

Globalement, le jury a été assez impressionné du niveau des projets proposés. En effet, au-delà des questions scientifiques, les élèves ont fait preuve de compétences remarquables sur le plan de la réalisation technique. En particulier, de nombreux groupes ont démontré une maîtrise des technologies numériques : capteurs reliés à des ordinateurs, servo-moteurs commandés par Arduino, cartes Bluetooth, applications Android...

Alors que les élèves démontaient leurs stands et rangeaient leur matériel, le jury a délibéré. Suivant les notes attribuées aux différents groupes, un classement a été déterminé pour récompenser 5 projets. C'est une fois regroupés dans le hall de l'UFR des sciences que les résultats ont été annoncés et que les prix ont été décernés.

Les grands gagnants de ce concours sont les élèves de 4e-3e du collège Anne de Montmorency, situé dans l'Aisne, pour un projet intitulé "Création, construction et utilisation de sismomètres. Interprétation des résultats". À l'aide de matériel de récupération, les élèves ont réalisé plusieurs sismomètres. Le plus performant d'entre eux, de type "double Massinot", a été installé dans un local situé dans la Creuse, à l'abri des perturbations. De là, les élèves ont détecté des séismes qui se sont produits à plusieurs centaines de kilomètres, en Suisse et en Angleterre. Grâce à l'analyse des signaux, les élèves ont pu calculer la distance entre le sismomètre et l'épicentre, ainsi que la magnitude du séisme sur l'échelle de Richter.

Les élèves représenteront l'académie d'Amiens en participant à la finale nationale du concours "Faites de la science" à Corte, en Corse au mois de juin. On leur souhaite bonne chance !

Ombelliscience félicite l'ensemble des participants pour la qualité de leur travail et le bon esprit dans lequel s'est déroulée la compétition. Cette 21e édition du concours est une vraie réussite et laisse augurer le meilleur pour la suivante l'an prochain !

Vous trouverez ci-dessous le palmarès complet :

1-Collège Anne de Montmorency à Fère-en-Tardenois (02)
2-Collège Millevoye à Abbeville (80)
3-Collège Gaston Vasseur à Feuquières-en-Vimeu (80)
4-Collège Jules Verne à Rivery (80)
5-Collège Léonard de Vinci à Sainte Geneviève (60)
6-ex-aequo : Lycée Donation R&N de Rotschild à Saint Maximin (60) et Collèges de Wassigny (02), Colbert Quentin à Le Nouvion en Thiérache (02), Alfred Manessier à Flixecourt (80)

Crédit photo : David Durand

Publié le 21 avril 2018

formationCSTI_MEEF1.JPG

formationCSTI_MEEF2.JPG

formationCSTI_MEEF3.JPG

Retour sur la formation à la réalisation de projets pédagogiques scientifiques pour de futurs professeurs des écoles

Le mercredi 28 mars, s’est déroulée dans les locaux d’Ombelliscience, une formation à destination de 12 étudiants en Master 1 MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation), futurs professeurs des écoles, sur le développement durable et la démarche de projet. Cette formation conçue par Ombelliscience entre dans le cadre de l’enseignement des sciences pour les professeurs des écoles et permet l’initiation au montage d’actions pédagogiques scientifiques.

L’objectif est de donner à ces étudiants les outils pour réaliser des projets scientifiques avec leurs futurs élèves en lien avec la thématique du développement durable.

Que signifie ce qu’on appelle la « Culture scientifique, technique et industrielle » (CSTI) ? Qui sont les acteurs scientifiques et de l'innovation présents sur le territoire (régional, académique) et comment s’articulent leurs actions ? Quels sont les outils et ressources existants pour développer la culture scientifique et technique ? Comment développer des projets scientifiques et pédagogiques sur le thème des énergies renouvelables ?

Les stagiaires se sont également familiarisés avec les outils de conception de projet.

Après une courte partie théorique, les participants ont pris part à un atelier de mises en pratique. À partir de leur contexte professionnel, les groupes ont pu concevoir un projet pédagogique intégrant les sciences et techniques.

Publié le 20 avril 2018

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site