V__33A9.jpg

V__3DD4.jpg

V__BA0A.jpg

La démarche de Concertation Culture Scientifique Technique et Industrielle (CSTI) en Région Hauts-de-France est lancée !

Réunis le lundi 19 juin à l’Université de Lille 1 par le Vice-Président de la Région Hauts-de-France en charge de la Culture, M. François Decoster, les acteurs de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CSTI) ont assisté à la présentation de la démarche de concertation pour leur filière et ont été invités à prendre la parole à propos de la mise en œuvre de la politique culturelle régionale et plus particulièrement aux ambitions en matière de CSTI.

Le Vice-président a annoncé la mise en place d’un schéma régional de la CSTI d’ici janvier 2018. Ce schéma s’articulera avec la stratégie nationale de CSTI présentée au Palais de la Découverte le 9 mars 2017. Les travaux seront co-pilotés par la Région et l’Agence régionale de CSTI Ombelliscience.

De nombreux acteurs du patrimoine industriel étaient présents (membres de PROSCITEC) ainsi que des universitaires, des centres de science (Le Forum départemental des Sciences, Cité Nature...) et des acteurs de l’éducation populaire (Planète Sciences…). Des questions ont été posées sur les articulations avec la politique régionale de la recherche et celle du tourisme, sur les relations avec les industriels, sur les approches territoriales par « bassins d’éducation », sur l’avenir du programme des investissements d’avenir « TREADS », sur le souhait des acteurs de travailler avec la Région dans des cadres conventionnels pluriannuels d’objectifs sécurisant leurs financements.

François Leulier, sera le référent au sein des services de la Région et l’animateur de cette concertation avec les acteurs de la CSTI : francois.leulier@hautsdefrance.fr

1- Les enjeux et objectifs généraux de la concertation CSTI

-Accompagner la structuration et le développement des différents secteurs.

-Réaliser conjointement un état des lieux et diagnostic des besoins et actions à mettre en œuvre et identifier les enjeux innovants et pertinents pour chacun des secteurs.

-Proposer et co-construire une politique régionale en cohérence avec les enjeux du secteur et les autres partenaires publics.

-Suivre, évaluer et adapter les politiques mises en œuvre dans un dialogue partagé et adapté.

2- Les principes de la concertation CSTI

-Engager une dynamique d’échanges transversaux entre les acteurs eux-mêmes et les partenaires publics.

-Inscrire cette démarche de concertation dans la durée.

-Organiser une concertation la plus large et représentative possible (y compris en dehors du secteur lui-même) afin de répondre aux enjeux du secteur (création, diffusion, innovation, éducation et formation).

3- Les spécificités de la filière CSTI

-Une filière multi-thématiques entrant pleinement dans le champ culturel tout en dialoguant avec les acteurs de la recherche scientifique, de l’innovation, de l’éducation, du patrimoine (du tourisme ?).

-La CSTI forte d’une histoire nationale et locale. Habitée par une diversité d’acteurs territoriaux.

-La CSTI comme levier de développement territorial : enjeux économiques et de citoyenneté.

4- Une ambition régionale pour la CSTI en lien avec des enjeux économiques et de citoyenneté

-Objectif d’une filière coordonnée et structurée s’appuyant sur des mécanismes d’interdépendance entre acteurs.

-Mise en œuvre d’actions à forte valeur ajoutée sur les territoires.

-La Région soucieuse d’une place trouvée pour chacun des acteurs dans cet écosystème global.

5- Proposition pour une construction partagée d’une politique régionale de CSTI

-Co-pilotage Région - Agence régionale CSTI Ombelliscience.

-3 phases : Etat des lieux / Ambitions partagées / Préfiguration d’un schéma régional de la CSTI (précisant notamment les rôles de chacun).

-Constitution de 3 groupes de travail : PRODUCTION / DIFFUSION / COORDINATION.

-Objectif d’une fin des travaux avant janvier 2018.

Photos © Ombelliscience

Publié le 23 juin 2017

(c)Ombelliscience.JPG

Concertation CSTI : la Région Hauts-de-France lance la 1ère réunion

En 2016, la Région Hauts-de-France a réalisé une large Concertation Culture auprès des représentants des acteurs culturels, des artistes et des publics.

À la suite d'ateliers et de séminaires, de nombreuses propositions ont été émises, permettant de présenter en novembre les grandes lignes de la nouvelle politique culturelle des Hauts-de-France.

La Région a souhaité mettre en place des rencontres et échanges concernant chaque filière du domaine culturel.

Ainsi, le lundi 19 juin, de 9h30 à 11h30 à Villeneuve d'Ascq, aura lieu la réunion d'ouverture de la Concertation concernant la filière Culture Scientifique Technique et Industrielle (CSTI).

Vous êtes intéressé(e) pour y participer ?
Réservation obligatoire via ce formulaire.

Adresse :

Espace culture
Université Lille 1 Sciences et technologies
Cité Scientifique
59655 Villeneuve d’Ascq Cedex

Publié le 14 juin 2017

Plan-regional-de-numerisation_list-item-16-9.jpg

5813.jpg

Appel à projets DRAC Hauts-de-France : Patrimoine et Numérique

La Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Hauts-de-France a lancé un appel à projets intitulé :

"Applications et dispositifs numériques culturels innovants"

Cet appel à projets complète les dispositifs mis en place au niveau national et s’inscrit dans la nouvelle organisation née de la fusion des régions Picardie et Nord Pas-de-Calais en 2016.

La DRAC Hauts-de-France souhaite ainsi développer un axe Patrimoine et Numérique spécifique au territoire régional et poursuivre ainsi les actions réalisées dans le cadre des CPER Picardie et Nord Pas-de-Calais.

Par ailleurs, cet appel à projets répond au besoin de renforcer la Recherche et le Développement dans le domaine des nouvelles technologies et son implication dans le domaine de la Culture, plus spécifiquement celui du Patrimoine. Il participera également au développement de l’économie numérique et de l’emploi ainsi qu’à l’aménagement numérique et culturel du territoire régional.

Un second objectif vise parallèlement à démultiplier l’accès au Patrimoine dans une dynamique de démocratisation culturelle et de transmission des savoirs pour des usages variés de découverte et de connaissance du patrimoine culturel et sa valorisation.

LA DRAC Hauts-de-France souhaite impulser des expérimentations de projets numériques culturels innovants pour stimuler de nouveaux partenariats entre établissements publics, services de l’État, services des collectivités locales, partenaires privés d’une part et Entreprises informatiques, Laboratoires de recherche, Startups, Incubateurs, FabLabs, Clusters numériques, réseau French Tech, etc…. essentiellement implantés eux aussi sur le territoire de la nouvelle Région.

L’appel à projet est basé sur un partenariat entre d’une part une structure culturelle détentrice de fonds, référencée en tant que porteuse et pilote du projet, et d’autre part, une structure ou entreprise de développement de Technologies d’Information et de Communication œuvrant en binôme pour la réalisation d’une application ou d’un dispositif numérique innovant, l’idée étant précisément de permettre le développement de l’activité scientifique et de recherche et de développement mais aussi de favoriser et de développer, par effet de levier, l’emploi et l’économie numérique.

Chacun des deux partenaires principaux apportera sa propre contribution à la réalisation du projet sous forme de financement, de participation au développement du projet et à sa diffusion. D’autres partenaires sont évidemment susceptibles de s’inscrire dans le cadre du projet, charge au pilote de celui-ci d’en préparer et suivre l’organisation.

Date limite de réponse : 30 juin 2017 à 17h.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires ainsi que le dossier d’inscription pour participer à cet appel à projets sur le site Internet de la DRAC Hauts de France / Rubrique "Appels à projet" consultable
ici.

Publié le 06 juin 2017

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site