Forum_EntrCulture1.JPG

Forum_EntrCulture.jpg

Forum_EntrCulture3.JPG

4ème édition du Forum Entreprendre dans la Culture en Hauts-de-France : deux jours riches en échanges et rencontres

La 4ème édition du Forum Entreprendre dans la Culture en Hauts-de-France s’est déroulée les 20 et 21 septembre 2018 à la Condition Publique à Roubaix.

Cet événement a réuni des professionnels du secteur des industries culturelles et créatives, des porteurs de projets, des étudiants, des curieux du monde de la culture.

Parmi le programme très riche (plénière, tables rondes, ateliers, pitchs, hackathon, finale de concours, vernissage exposition…), un atelier dédié plus spécifiquement à la filière culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) était proposé le 21 septembre autour de la question :

Comment innover dans la culture en s'appuyant sur les atouts du patrimoine scientifique, technique et industriel régional ?

Michel Taeckens, délégué général de Proscitec, patrimoines et mémoires des métiers, et Sophie Braun, chargée du patrimoine scientifique à l’Université de Lille, sont intervenus au sein cet atelier, animé par Raphaël Degenne, directeur d'Ombelliscience.

Michel Taeckens s’est attaché à mettre en valeur le patrimoine technique et industriel en s’appuyant sur les atouts du patrimoine spécifique à la région Hauts-de-France. Il a parlé des infrastructures existant sur le territoire telles que la Cité de la mode et de la dentelle (Calais), le musée portuaire (Dunkerque), le Musverre (Sars-Poteries) et d’autres écomusées et collections du territoire. Il a mis en lumière la richesse du patrimoine matériel existant dans la région ainsi que la mémoire des métiers et des savoir-faire.

Ensuite, Sophie Braun a mis en avant plus particulièrement le patrimoine scientifique et technique - patrimoine immatériel - présent dans les organismes de recherche et les universités. Elle a souligné le rôle des acteurs qui travaillent à la conservation de ce patrimoine immatériel et plus spécifiquement la place des universités dans la recherche de développement des connaissances scientifiques et techniques.

Les deux interventions étaient très complémentaires : la première étant davantage axée sur le patrimoine plus historique, technique, industriel, matériel et s’appuyant plus particulièrement sur le rôle des musées ; et la seconde étant principalement axée sur le patrimoine technique et scientifique, immatériel, plus contemporain et mettant en valeur plus spécifiquement l’importance des universités et organismes de recherche.

Plus de 220 participants, 80 intervenants et 100 étudiants se sont réunis pendant les 2 jours et les échanges ont été à la fois nombreux et passionnants.

Revoir le programme des 2 jours

Photos © Pictanovo

Publié le 20 octobre 2018

Pour suivre les actus de nos partenaires, voir le site